[Autres Sports] X.Barachet : " On ne veut plus perdre, c'est devenu impossible "

le
0
[Autres Sports] X.Barachet : " On ne veut plus perdre, c'est devenu impossible "
[Autres Sports] X.Barachet : " On ne veut plus perdre, c'est devenu impossible "
Au lendemain de la qualification des Experts pour les quarts de finale du Championnat du monde au Qatar (face à la Slovénie, mercredi à 19h), l'arrière droit français Xavier Barachet revient sur les premières prestations tricolores et sur la montée en puissance des hommes de Claude Onesta.

Le début de compétition des Bleus
« Je pense qu'on a quand même bien joué les premiers matchs. Des équipes étaient fraîches physiquement et avaient moins de rotation que nous donc elles nous ont posé un peu plus de problèmes lors des matchs de poules. Nous, avec la rotation qu'on a pu avoir, on est peut-être un peu plus frais physiquement sur les milieux et fins de compétitions. Du coup, ça se voit un peu plus qu'on maîtrise nos matchs. Mais sincèrement, dès le début de la compétition, on a été en place. On a eu un peu d'échec au tir face à la Suède, ça nous a un peu perturbés, mais dans le sens du jeu on a été bien. On continue sur notre lancée. »

Le 8eme de finale contre l'Argentine
« On n'a pas eu peur sur les matchs précédents mais on a quand même su élever notre niveau de jeu face à l'Argentine. On a également eu la capacité de se remettre en question. Dans certaines compétitions qui s'étaient un peu moins bien passées, c'est peut-être là qu'on avait un peu pêché. On a cette expérience-là de ne pas nous reposer sur nos lauriers et donc de continuer à se remettre en question sans arrêt. On l'a fait encore une fois contre l'Argentine. »

La confiance
« On a une grande confiance en nous grâce aux résultats des années précédentes. On sait de quoi on est capable, on sait qu'on peut renverser un match à tout moment même si on est menés. Et puis on est sûrs de nos forces. Dès que ça va un peu moins bien dans un match, on sur quoi s'appuyer, notamment une grosse défense, comme ce fut le cas dans les dernières minutes face à la Suède et dès le début du match contre l'Argentine.

La constance au plus haut niveau
« On n'a pas envie que ça s'arrête. On veut se remettre en question à chaque fois. Même quand on gagne on est souvent pas contents de nous parce qu'on fait des matchs qui ne sont pas pleins, pas parfaits. On arrive à se remettre en question même après des victoires. On ne veut plus perdre, c'est devenu impossible pour nous, et on essaie de garder cette rigueur. »

Propos recueillis par Maël Seror au Qatar

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant