[Autres Sports] Toulouse : Entre déception et incompréhension

le
0
[Autres Sports] Toulouse : Entre déception et incompréhension
[Autres Sports] Toulouse : Entre déception et incompréhension
Défaits 27-26 à Montpellier, les joueurs du Stade Toulousain ont été éliminés de la Coupe d'Europe dès la phase de poules. Un échec difficile à digérer pour une équipe habituée à atteindre le dernier carré de cette compétition.

A l'issue du revers contre Montpellier, synonyme d'élimination en Champions Cup, Thierry Dusautoir, capitaine du Stade Toulousain, et son entraîneur, Guy Novès, ont exprimé leur détresse devant les médias. En position idéale, il y a de ça dix jours, après quatre succès en autant de matchs européens, les Hauts-Garonnais se sont tirés une balle dans le pied en perdant leurs deux dernières rencontres, à domicile face à Bath dimanche dernier et à Montpellier ce week-end.

C'est d'ailleurs le match à domicile contre Bath qui donne le plus de regrets à Thierry Dusautoir. « C'est une grosse déception au regard de notre bon début de saison en Coupe d'Europe, a réagi le capitaine toulousain, selon des propos rapportés par l'Agence France Presse. On a surtout perdu nos chances de qualification la semaine dernière. » Obligés de l'emporter face aux Montpelliérains, les Toulousains n'ont pas su se sublimer afin de se qualifier pour les quarts de finale. « On avait encore la possibilité de gagner à Montpellier, mais nous avons eu trop d'imprécisions pour donner de la continuité à notre jeu. C'est dommage pour l'ensemble de l'équipe, pour nos supporters. Sur les deux dernières semaines, on ne méritait pas notre place. » Les quadruples champions d'Europe vont donc maintenant devoir se relancer en Top 14. Une tâche qui ne s'annonce pas de tout repos. « Il reste le championnat où notre situation est difficile. Nous devons essayer de digérer cette déception car ce sont deux gros coups que nous prenons sur la tête. Il y a encore la place pour faire quelque chose cette saison. »

Guy Novès est, lui, aussi déçu qu'incrédule après ce coup de massue. « Il y a d'autant plus de déception que l'on meurt à un point, a regretté le manageur du Stade, cité par l'AFP. Cela rajoute à la frustration de cette non-qualification. On était plutôt positif à la mi-temps où on bascule avec quatre points d'avance face au vent. L'adversaire nous a fait mal avec le second essai alors que l'on a le match quasiment en main. Nous avons la possibilité de jouer un dernier ballon simple pour tenter un drop. C'est forcément frustrant. » L'entraîneur des Rouge et Noir, qui cherche tout de même à relativiser, s'étonne de cette élimination, particulièrement après un parcours très convaincant hors de leurs bases. « Ce n'est pas plus grave qu'une élimination de tous les clubs français en Challenge européen. Ce n'est pas plus grave pour le Stade Toulousain que pour les autres clubs. Après avoir fait une campagne digne de ce nom, avec deux victoires à l'extérieur, c'est bizarre de se retrouver au bord du chemin. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant