[Autres Sports] San Antonio : Un dernier récital ?

le
0
[Autres Sports] San Antonio : Un dernier récital ?
[Autres Sports] San Antonio : Un dernier récital ?
Quatre mois après avoir illuminé la planète NBA lors d'une finale gagnée haut la main face à Miami, San Antonio va tenter - à partir de mardi, contre Dallas - de signer le premier " repeat " de son histoire. Avant la retraite de Tim Duncan et de Gregg Popovich ?

Pour la x-ième fois, la question revient sur le parquet : les Spurs et leur trio magiqueDuncan-Parker-Ginobili (117 victoires en play-offs, un record !) vont-ils cette saison sentir le poids des ans ? Tant de fois annoncé, le déclin de la franchise texane dû au grand âge de ses cadres va-t-il (enfin) avoir lieu ? Alors que San Antonio a atteint des sommets lors des derniers play-offs, surtout en finale, il semble bien cette fois-ci que l'interrogation soit bel et bien légitime. Pourquoi ? Parce que Tim Duncan (38 ans) lui-même a pesé le pour et le contre. « J'ai un peu hésité cet été, mais tant que je sens que je peux prendre du plaisir en jouant, c'est ce que je vais continuer à faire. »

Fort d'un cinquième titre NBA (1999, 2003, 2005, 2007, 2014), le quatrième avec TP et El Manu, « Timmy », en fin de contrat dans un an, a succombé et s'est laissé tenter suite à la démonstration de la dernière finale quand le collectif et la rigueur des Spurs ont ébloui la NBA. Aujourd'hui, c'est clair dans la tête de l'intérieur né dans les îles Vierges - qui touchera 10 millions de dollars de bonus pour la 18eme saison de sa carrière, quand même ! - il veut offrir à San Antonio le premier « repeat » de son histoire : « On veut reprendre le boulot où on l'a laissé, mais il faut qu'on mette la saison dernière de côté. Quand on est champion, c'est un match particulier pour chacun de vos adversaires, cela peut être épuisant. »

« Ils ne vont pas prendre la saison comme un tour d'honneur »

Alors qu'il a souvent déclaré que son destin serait probablement lié à celui de Duncan, Gregg Popovich, le coach texan, s'est lui aussi posé la question de la retraite. Entraîneur des Spurs depuis 1998, « Pop' » a toujours conduit son équipe au moins jusqu'aux play-offs ! Après avoir prolonge son contrat en catimini (pour quelle durée ?), il pense aussi au « repeat ». Mais pas que. « Cela sera dans notre esprit, mais cela ne sera pas notre mantra (ndlr : hymne sacré, formule mystique dans l'hindouisme et le bouddhisme). On ne pourra pas dire qu'on n'est pas une grande équipe si on n'y parvient pas. »

En fait, plus que l'âge de Duncan, Ginobili (37 ans) - souvent blessé la saison dernière et encore cet été (fracture de fatigue à un péroné) - ou TP, qui s'est ménagé ces dernières semaines en zappant, notamment, la Coupe du monde avec les Bleus, c'est la jeunesse du reste de son effectif (qu'il n'a pas changé) qui inquiète Popovich. Le MVP des Finales Kawhi Leonard tarde d'ailleurs à prolonger et pourrait en être perturbé... « Je ne m'inquiète pas pour Tony, Manu et Timmy. Ils savent que c'est difficile d'en arriver là, ils ne vont pas prendre la saison comme un tour d'honneur. C'est pour les plus jeunes que je m'inquiète : il ne faudrait pas qu'ils croient que cela va être facile et que cela va venir sans faire d'efforts et en sautant des étapes. » Et si c'était la jeunesse la vraie menace pour les Spurs ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant