[Autres Sports] Saison 2017 : Retour des ravitaillements unanimement rejeté

le
0
[Autres Sports] Saison 2017 : Retour des ravitaillements unanimement rejeté
[Autres Sports] Saison 2017 : Retour des ravitaillements unanimement rejeté

Alors que le Groupe Stratégique, sous l'impulsion de la FOM, avait émis l'idée d'un retour des ravitaillements en carburant en course dès 2017, l'ensemble des écuries a rejeté de manière unanime cette proposition, qui va finir aux oubliettes.

Bannis à partir de la saison 2010, les ravitaillements en carburant devaient faire leur retour en 2017 avec tout un ensemble de mesures pour augmenter la performance des F1. Mais ça ne sera finalement pas le cas. Selon le magazine britannique Autosport, les écuries de F1 ont unanimement rejeté la proposition du Groupe Stratégique, la dite proposition émanant plus de la FOM et de Bernie Ecclestone que des écuries elle-même. C’est au cours d’une réunion des directeurs d’écuries avec le directeur de course de la FIA Charlie Whiting dans le cadre du Grand Prix du Canada que cette unanimité a été confirmée.

Spectacle en baisse et coûts en hausse

Les raisons qui justifient ce refus des écuries tiennent principalement au fait qu’un retour des ravitaillements peut potentiellement nuire à la qualité du spectacle en piste. Le fait que les dépassements en course ont plus que doublé entre 2009, dernière saison avec ravitaillements, et 2010 a rapidement convaincu les directeurs d’écuries qu’un tel retour a les attraits d’une fausse bonne idée. L’autre raison serait une augmentation des coûts que la réintégration des systèmes pour ravitailler rapidement les monoplaces pourrait faire peser sur les écuries alors que ces dernières tentent de faire baisser les dépenses pour ne pas perdre plusieurs écuries dans les années à venir. C’est désormais au… Groupe Stratégique d’entériner la décision concernant une idée qu’il a lui-même proposé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant