[Autres Sports] Rémi Garde est fier de ses joueurs après la victoire contre Troyes

le
0
[Autres Sports] Rémi Garde est fier de ses joueurs après la victoire contre Troyes
[Autres Sports] Rémi Garde est fier de ses joueurs après la victoire contre Troyes

Rémi Garde, votre équipe vous a-t-elle fait peur ?
C'est une victoire logique, même si c'est vrai que nous n'avons pas perdu nos mauvaises habitudes de la saison dernière. Nous avons été menés au score, puis nous avons renversé la vapeur. Certes, le contenu n'était pas de haute volée mais la victoire est logique et c'est très bien sur le plan comptable. On espérait bien débuter nos quatre premiers matchs et c'est bien de débuter par six points en deux matchs. Il y a des choses intéressantes dans le jeu, d'autres phases à corriger mais c'est le début de saison : les jambes sont lourdes et les conditions de jeu difficiles.

La chaleur était-elle perturbante ?
Ces horaires sont parfois incompréhensibles ! Parfois, on joue en hiver à 21 heures par -10°C et parfois, on joue en été à 17 heures par 35°C. Les joueurs ont souffert et c'est parfois limite pour leur intégrité.

Dans cette période, la victoire a-t-elle encore plus de saveur ?
Elle a une saveur particulière pour les joueurs. Tout n'est pas simple mais il y avait une bonne cohésion et il faut conserver ces efforts collectifs. Je suis fier d'eux parce qu'ils sont capables de mettre leurs intérêts personnels de côté.

« Gourcuff ? On craint toujours que ce soit grave »

L'exemple le plus frappant est-il celui de Michel Bastos ?
Michel rentre et Michel marque. Il n'était pas dans le groupe à Rennes le week-end dernier parce qu'il n'était pas parti aux Etats-Unis avec nous et qu'il devait travailler. Il a travaillé et il a marqué. Est-ce qu'il va rester ? Demain (dimanche), il sera à l'entraînement...

Comment gérez-vous cette période ?
Je ne dors pas, je suis près de mon téléphone (rires) ! Je ne suis pas le seul, d'autres clubs vivent cette situation. Je dialogue avec les joueurs : certains ont besoin de réconfort, d'autres sont plus dans le collectif. Quelque part, c'est un travail intéressant. On a tous besoin de solidarité et de cohésion. Ce sont des mots que j'emploie souvent, ça commence à rentrer, à force...

La sortie de Gourcuff est-elle inquiétante ?
Il a subi un choc violent sur le genou. Quand le genou est touché, on craint toujours que ce soit grave. C'est embêtant parce qu'il était en très très bonne forme et j'espère que ça ne le coupera pas dans son élan. A sa place, j'ai vu un bon Grenier, qui est bien rentré et a fait beaucoup d'efforts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant