[Autres Sports] Red Bull : Le programme 2015 " en retard " selon Christian Horner

le
0
[Autres Sports] Red Bull : Le programme 2015 " en retard " selon Christian Horner
[Autres Sports] Red Bull : Le programme 2015 " en retard " selon Christian Horner
Après une saison 2014 difficile, où Daniel Ricciardo a sauvé les apparences avec trois victoires et une troisième place finale, Red Bull ne s'attend pas à une saison 2015 de rêve. Selon le directeur de l'écurie autrichienne, le programme 2015 est même en retard.

Red Bull ne s'attend pas à une saison 2015 à la hauteur de la domination connue entre 2010 et 2013, mais espère faire mieux qu'en 2014. Cette saison, après des essais catastrophiques, l'écurie autrichienne était parvenue à arracher trois victoires avec Daniel Ricciardo. Alors que beaucoup espèrent voir l'écurie basée à Milton Keynes revenir dans la lutte pour le titre avec Mercedes, le directeur de l'écurie Red Bull Christian Horner a tenu à mettre les choses au clair. « Nous ne tirons pas un trait sur la saison prochaine mais nous sommes en retard, affirme Christian Horner. En plus, nous entendons que Mercedes gagnera encore en performance, ce sera donc un énorme challenge à relever. »

« Ce sera improbable de revenir au niveau du moteur Mercedes »

En effet, selon les rumeurs provenant du paddock, Mercedes serait parvenue à optimiser son moteur pour gagner en puissance, un gain estimé à 70 chevaux, alors que, pendant ce temps, Renault doit quasiment repartir d'une feuille blanche pour son groupe propulseur 2015 après le fiasco vu en 2014. Mais, même si Renault, avec l'aide de Red Bull Technology et de Mario Illien, parvient à améliorer la situation, Christian Horner pense que ça ne suffira pas. « Renault peut progresser mais je pense que ce sera improbable de revenir au niveau du moteur Mercedes. Nous pourrons nous rapprocher mais Mercedes ne va pas stagner. C'est très difficile quand les moteurs sont gelés à la fin du mois de février. » La question du gel du développement des moteurs avant le début de saison reste une pierre d'achoppement dans le paddock, et Christian Horner pense que cela joue en faveur de Mercedes, force dominante depuis l'introduction du V6 turbo hybride.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant