[Autres Sports] PSG (F) : Le club fait le forcing pour Seger

le
0
[Autres Sports] PSG (F) : Le club fait le forcing pour Seger
[Autres Sports] PSG (F) : Le club fait le forcing pour Seger
Privé de Caroline Seger pour la finale de la Ligue des Champions féminine du 14 mai prochain à Berlin, le PSG demande à l'UEFA de se montrer clémente pour pouvoir finalement aligner la milieu de terrain suédoise.

Le Paris Saint-Germain n’a pas perdu de vue la possibilité de se présenter le 14 mai prochain à Berlin pour la finale de la Ligue des Champions avec dans ses rangs Caroline Seger. Ayant reçu face à Wolfsburg à Charlety lors de la demi-finale retour son deuxième avertissement de la phase finale après le carton jaune reçu en huitièmes de finale retour face à Lyon à Gerland, la milieu de terrain suédoise du club parisien devrait être suspendue. Mais le PSG s’est mis en contact avec l’UEFA en lui demandant de faire preuve de clémence envers sa joueuse pour finalement lui permettre de participer à cette finale de C1 féminine. Paris a publié un communiqué dans ce sens ce jeudi sur son site officiel. Un communiqué dans lequel le club parisien s’appuie sur la différence de règlement avec la Ligue des Champions masculine et appelle l’UEFA à ne pas appliquer ce règlement à la lettre en attendant une éventuelle révision de la loi.

Communiqué du PSG
Coupable d'avoir reçu deux cartons jaunes sévères dans deux matches différents, cette joueuse exemplaire par son comportement aussi bien en matches de Division 1 que dans les rencontres internationales à la tête de l'équipe suédoise, se trouve privée d'une opportunité exceptionnelle dans la vie d'une championne. Cette sanction relève de l'application stricte d'un règlement déséquilibré et inéquitable qui sanctionne d'un match de suspension automatique les joueuses pour deux cartons jaunes alors que pour les joueurs, participant à la Ligue des Champions, ils doivent cumuler trois cartons jaunes pour subir la même sanction. Nous demandons à l'UEFA de réfléchir rapidement à la modification de son règlement et de faire dès aujourd'hui un geste fort pour marquer sa volonté de respecter la parité homme/femme en levant cette sanction injuste.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant