[Autres Sports] Phases finales / Barrages : Et Oyonnax craqua...

le
0
[Autres Sports] Phases finales / Barrages : Et Oyonnax craqua...
[Autres Sports] Phases finales / Barrages : Et Oyonnax craqua...

Samedi, dans son stade d'Ernest-Wallon, Toulouse s'est qualifié pour les demi-finales du Top 14 en dominant d'un petit point une superbe équipe d'Oyonnax, qui a craqué à six minutes du terme sur un essai de Baille (20-19). Le week-end prochain, à Bordeaux, le Stade affrontera Clermont pour une place en finale.

Incroyables Oyomen ! Invités-surprises des phases finales, les protégés de Christophe Urios, déjà vainqueurs sur les terrains du Racing, du Stade Français et de Clermont cette saison, ont de nouveau bien failli jouer un drôle de tour à l’un des cadors du Top 14. Après une entame dominée par Dusautoir et ses coéquipiers mais pas franchement convaincante au tableau d’affichage (9-3 à la demi-heure), l’USO a plié (notamment devant la puissance de Picamoles) mais n’a pas rompu avant de faire déjouer la machine toulousaine.

Accrocheurs dans les rucks, vaillants en mêlée, les Oyonnaxiens, malgré un carton jaune pour Cibray (30eme), ont même pris les devants juste avant la pause sur un essai de Paea transformé par Urdapilleta (9-10 à la pause). Au retour des vestiaires, les approximations toulousaines ont continué, celles-ci permettant à Oyonnax de prendre sept points d’avance à la 50eme minute (9-16) puis encore quatre à dix minutes de la fin malgré les réussites au pied de Toby Flood (15-19, 70eme). C’est là que le banc toulousain est entré en action, les Rouge et Noir faisant finalement craquer leur adversaire à cinq minutes de la fin sur un essai du jeune pilier Cyril Baille (21 ans) au terme d’un temps de jeu de 3’10’’ et 21 phases ! Score final : 20-19. Comme en août dernier lors de la 1ère journée !

Dusautoir : « Ça fait plaisir de revenir en demi-finales »

« On s’est accroché, a réagi Antoine Tichit, le pilier oyonnaxien, au micro de nos confrères de Canal Plus. Ça ne paye pas, on prend un essai sur la fin, c’est dommage. C’est comme ça. Ça fait huit ans qu’on construit quelque chose… C’est dur. » Même émotion après ce dénouement cruel dans la voix de Thibault Lassalle, le deuxième ligne de l’USO : « C’est un peu dur là… On voulait montrer une belle image de ce qu’on a fait depuis trois ans. On n’est pas des grands joueurs, on sait qu’il y a meilleur que nous. Aujourd’hui, on n’a pas réussi à faire le jeu qu’on voulait faire. Il n’y a que des bons mecs dans cette équipe, certains viennent de loin. Je suis fier de tout le monde et de ce qu’on a vécu. Il nous a manqué un peu d’essence. On ne passe pas loin… »

Absent des demi-finales l’an dernier pour la première fois depuis 1993, Toulouse va donc retrouver le dernier carré la semaine prochaine à Bordeaux, face à Clermont. Tout en modestie après cette belle frayeur signée Oyonnax : « Oyonnax a encore montré qu’ils méritaient leur place dans les six, a reconnu Thierry Dusautoir au micro de la chaine cryptée. On a produit beaucoup mais on n’a pas été assez précis. Ils se sont nourris de ça. Ça fait plaisir de revenir en demi-finales surtout quand on se souvient du film de la saison. On est heureux d’avoir offert ça à notre public. C’est un gros morceau qui nous attend. » La dernière fois que Toulouse et Clermont se sont retrouvés en demi-finales, c’était en 2011 au Vélodrome de Marseille. Toulouse l’avait emporté 29-6…

TOP 14 / PHASES FINALES
Barrages
Vendredi 29 mai 2015

Stade Français – Racing-Métro : 38-15

Samedi 30 mai 2015
Toulouse - Oyonnax : 20-19

Demi-finales (à Bordeaux)
Vendredi 5 juin 2015 
21h00 : Toulon – Stade Français

Samedi 6 juin 2015
16h30 : Clermont – Toulouse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant