[Autres Sports] Petit bassin : Les réactions des médaillés

le
0
[Autres Sports] Petit bassin : Les réactions des médaillés
[Autres Sports] Petit bassin : Les réactions des médaillés
Retrouvez les réactions de Yannick Agnel, Camille Lacourt et Florent Manaudou après la première journée des championnats de France en petit bassin à Montpellier

Yannick Agnel (champion de France du 200m 4 nages et 4eme du 50m)
C'était pas mal : champion de France du 200m 4 nages, pour mon premier 200m 4 nages aux championnats de France, il me semble. C'est plutôt cool. Même si j'ai fait erreur sur erreur : je pars trop vite, crispé, la brasse, cette nage est une erreur en elle-même (sourires), je ne sais absolument pas la nager, je n'ai aucune coordination. Sur le 50m, qui n'est pas vraiment ma spécialité non plus, j'arrive à faire un temps assez honorable. J'essaye de faire ce que je peux, mais avec cinq semaines d'entraînement dans les pattes, ce n'est pas grand-chose. On a travaillé sur les aspects techniques qui sont les moins importants au niveau du crawl. Maintenant, je vais moins m'aligner sur le 400m, avec ce qui s'est passé l'année dernière, ce serait une erreur. Je vais me concentrer sur le 100 et 200m nage libre. L'objectif de ces championnats, c'est de retoucher l'eau, retrouver la compétition, avoir l'½il du tigre, se donner jusqu'à n'en plus pouvoir. Je suis bien dans ma peau, je suis heureux, détendu, je suis à la maison.

Camille Lacourt (3eme du 100m papillon)
Je commence à apprécier le papillon, ça fait deux championnats d'affilée où j'arrive à avoir une médaille, c'est cool. C'est vraiment un plaisir d'être là avec l'équipe de Marseille, de reprendre goût à la compétition, je me régale. Ca fait six mois que je suis à l'arrêt, et ça fait plaisir d'être sur le bord du bassin. L'objectif de ces championnats, c'est de prendre du plaisir, de m'amuser. Je n'ai pas la caisse pour faire des très gros temps, ça fait juste trois semaines que j'ai repris l'entraînement. Je vais essayer de ramener quelques médailles sur le 50 et 100m dos, mais sans grande pression. Je n'étais pas obligé d'être là, mais j'avais vraiment envie d'être ici avec ce groupe de Marseille qui m'a tellement manqué pendant ces longs mois. J'en profite au maximum.

Florent Manaudou (champion de France du 50m)
Déjà un objectif de rempli, même si ce n'était pas le plus difficile car c'est ma spécialité, même si les autres ne sont pas loin derrière. Ce n'est pas un bon temps, mais la manière est plutôt bonne, malgré le virage où je n'arrive pas à toucher le mur comme il faut. Il vaut mieux faire l'erreur ici plutôt qu'à Doha dans deux semaines (pour les Mondiaux, ndlr). Ca me ferait plaisir de remporter les quatre 50m au programme, même si Fred (Bousquet), Fab (Gillot) ou Jérémy (Stravius) ne sont pas là. Ce n'est vraiment pas une compétition très importante ici, c'est une préparation pour les championnats du monde. Deux semaines avant les championnats d'Europe à Berlin, je n'étais pas très en forme, et j'ai quand même fait des bons championnats d'Europe (quatre médailles d'or, ndlr).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant