[Autres Sports] Pau / J.Bouilhou : " J'espère que j'aurai les capacités d'exister en Top 14 "

le
0
[Autres Sports] Pau / J.Bouilhou : " J'espère que j'aurai les capacités d'exister en Top 14 "
[Autres Sports] Pau / J.Bouilhou : " J'espère que j'aurai les capacités d'exister en Top 14 "
Battue par l'US Carcassonne pour son dernier match de la saison à domicile dimanche (23-24), la Section Paloise a néanmoins pu soulever le Bouclier de champion de France de Pro D2. Revenu cette saison dans son club formateur après quatorze années passées à Toulouse (1999-2013), Jean Bouilhou (36 ans) pense déjà au retour du club palois dans l'élite tout en savourant cette nouvelle ligne dans un palmarès déjà bien fourni.

Jean Bouilhou, quel est le sentiment qui prime après cette courte défaite ? La déception de perdre d'un petit point ou la joie de soulever le Bouclier de champion de Pro D2 ?
Forcément, la défaite gâche un peu la fête. Nous voulions offrir une victoire à toutes les personnes qui sont venues - et pour nous également - en finissant sur une bonne note au Hameau. Nous n'avons pas réussi. Sans doute par un manque d'investissement et de gestion en fin de match. Ça entraîne forcément un peu de déception de soulever le Bouclier dans ces conditions. La déception passée, il y a cette saison qu'on a menée du début à la fin, avec beaucoup d'autorité. Je pense que nous retiendrons ça.

Comment expliquez-vous votre fébrilité durant cette rencontre avec de nombreuses fautes de main. C'est plutôt le corps ou la tête qui n'a pas suivi ?
Cela fait trois semaines que nous sommes champions de France. Ce n'était pas facile d'être mobilisés après une semaine de vacances et un match à Agen où l'équipe avait tourné. Il n'y a pas d'excuse à chercher mais je pense qu'il y a une petite démobilisation générale.

Les regards se tournent désormais vers la saison prochaine et le Top14. Comment la voyez-vous ? Cette défaite pour le dernier match à la maison peut-elle jouer un rôle ?
Le contexte fait que nous n'avons pas vu la vraie Section Paloise. Après, il y a quelques alertes, comme notre façon de gérer le match, qu'il faudra prendre en compte.

« J'espère que nous pourrons faire de bons matchs la saison prochaine »

A titre personnel vous allez retrouver l'élite. Que ressentez-vous ?
Je me suis senti assez bien cette année. J'espère, après une bonne préparation physique, que j'aurai les capacités d'exister en Top 14. Cela ne sera pas évident car c'est un niveau encore supérieur. Mais si nous gardons l'état d'esprit que nous avons eu durant cette saison, avec une bonne préparation physique et les nouveaux joueurs qui vont arriver, j'espère que nous pourrons faire de bons matchs la saison prochaine.

Vous allez garder le sourire avec ce Bouclier. Il est lourd, il est beau...
(rires) Il est lourd, il est très lourd. Il est tout neuf et ça fait forcément plaisir.

Avez-vous conservé un peu d'énergie pour jeudi et la grande fête avec les supporters ? D'ici là, allez-vous vous reposer ?
Je ne sais pas encore (rires). Nous irons là où le vent nous mènera. Il y a une semaine de festivités qui nous attend donc il ne faut pas démarrer trop fort. C'est un peu comme la fable du lièvre et de la tortue et je préfère être la tortue.

Propos recueillis par Franck Lalanne

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant