[Autres Sports] Pastore-Iniesta, duel d'artistes

le
0
[Autres Sports] Pastore-Iniesta, duel d'artistes
[Autres Sports] Pastore-Iniesta, duel d'artistes
Javier Pastore et Andrés Iniesta possèdent ce talent rare de pouvoir changer le cours d'un match par un dribble ou une passe. Leur duel lors du quart de finale aller de Ligue des Champions entre le PSG et le FC Barcelone mercredi sera l'une des clés du match.

Un match entre le PSG et le FC Barcelone, c’est la promesse de voir évoluer des artistes sur le terrain. Parmi eux, Javier Pastore et Andrés Iniesta ne sont pas les moins talentueux, loin de là. L’Argentin et l’Espagnol réussissent l’exploit de briller dans l’ombre. Celles de Zlatan Ibrahimovic ou Edinson Cavani pour le premier, de Lionel Messi ou de Neymar pour le deuxième. Première recrue vedette de l’ère qatarie, l’Argentin a eu du mal à assumer ce statut. Son niveau supposé, l’ancien joueur de Palerme ne l’avait affiché que par intermittence depuis 2011. Mais une prise de conscience liée à sa non-sélection pourla Coupe du Monde et un physique plus puissant et endurant lui ont permis de prendre conscience de son talent et par la même occasion de l’exposer à la face du monde. « Il a choisit d’être bon, qu’il continue », s’est plusieurs fois réjoui Laurent Blanc qui espère que la prolongation d’« El Flaco » va enfin se concrétiser. Car, cette saison, Javier Pastore illumine le jeu du PSG par ses accélérations, ses dribbles et ses passes. En Ligue des Champions cette saison, il en a tenté 57,6 en moyenne par match, en a réussi 83% et en a délivré une décisive.

Messi toujours aussi fan d’Iniesta

Avec 65,7 passes par match dont 92% réussis et ses trois passes décisives, Andrés Iniesta fait mieux. Sur le plan statistique en tout cas. L’Espagnol de bientôt 31 ans affiche une régularité à rendre jaloux de nombreux joueurs, et notamment Javier Pastore qui, à 25 ans, semble enfin en faire preuve. Pourtant, et même si Luis Enrique le décrit comme indispensable, l’influence du natif d’Albacete au Barça s’estompe au fil des années. Cette saison, l’artiste est intermittent. Il joue moins et avec plus de déchets (aucun but et une passe décisive en Liga). Ce qui ne l’empêche pas de recevoir des louanges, de la part de Lionel Messi par exemple. « Tout ce que fait Andrés sur le terrain, il le fait bien. J’ai une chance incroyable d’avoir pu jouer à ses côtés, a confié "La Pulga" dans des propos rapportés par Le Parisien. Je prends un plaisir fou à le voir caresser le ballon. Parfois, je m’arrête de jouer uniquement pour le regarder. » Des compliments venus du meilleur joueur du monde qui doivent aller droit au cœur de son coéquipier.
« Pastore est le joueur le plus créatif au monde »

Cantona s'enflamme pour Pastore 

Enfin du meilleur joueur du monde selon certains. Car pour Eric Cantona, celui qui mérite ce titre honorifique n’est ni Lionel Messi, ni Cristiano Ronaldo, mais bien Javier Pastore. « J’ai regardé deux matchs du PSG juste pour le voir jouer. Faire des passes. Il possède quelque chose de spécial, a souligné l’ancien attaquant de Manchester United en marge de la cérémonie des Laureus Sports Awards. Le football est un jeu interactif et Pastore fait des trucs qui vous surprennent toujours. Pas de buts spéciaux, non, mais des passes fantastiques. Il est le joueur le plus créatif au monde. » Surprendre et créer, voilà deux qualités que Javier Pastore et Andrès Iniesta partagent en plus de l’amour du beau jeu. Celui que tout le monde espère admirer mercredi au Parc des Princes où les deux esthètes devraient être titulaires. Et face à face. Leur duel sera d’ailleurs l’un des plus importants de ce quart de finale aller. Rampes de lancement des attaques du PSG et du FC Barcelone, Javier Pastore et Andrés Iniesta tenteront, comme ils savent le faire, de trouver leurs coéquipiers dans les espaces. Histoire, une nouvelle fois, de tutoyer les étoiles.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant