[Autres Sports] P.Saint-André : " Cette équipe a besoin de constance "

le
0
[Autres Sports] P.Saint-André : " Cette équipe a besoin de constance "
[Autres Sports] P.Saint-André : " Cette équipe a besoin de constance "
Pour Philippe Saint-André, on ne change pas une équipe qui gagne. Face à l'Australie, samedi au Stade de France, " PSA " a décidé d'aligner le même XV de départ que contre les Fidji. Jeudi, le sélectionneur est revenu sur ce choix et en a expliqué les raisons.

Philippe Saint-André, vous avez décidé de ne faire aucun changement et d'aligner le même XV de départ contre l'Australie. Pouvez-vous nous expliquer ce choix ?
Premièrement, l'équipe qui a commencé (face aux Fidji) nous a montré beaucoup de qualités. Deuxièmement, tous ces joueurs là sont valides et à 100 % donc on a voulu garder de la continuité. On sait que contre les Australiens il faudra être plus précis collectivement, que ce soit en défense ou en attaque. On a voulu ne pas changer l'équipe de départ même s'il risque d'y avoir quelques changements chez les remplaçants et chez les joueurs qui rentreront en cours de match.

Cette équipe de France a besoin de victoires mais aussi de constance. C'est pour cette raison que vous gardez la même équipe ?
Oui, elle a besoin de constance et pour une fois que l'on n'a aucun blessé et que l'on peut jouer deux week-ends pratiquement avec le même groupe, on ne va pas s'en priver. On n'a plus battu une des trois meilleures nations mondiales depuis 2012. C'était déjà contre l'Australie donc à moins d'un an de la Coupe du monde, ça sera important pour la confiance et aussi pour l'expérience, parce que l'on a des joueurs jeunes au niveau international. En plus, on joue devant notre public, au Stade de France, donc on va mettre tous les ingrédients possibles pour gagner ce match.

« Sûr que ce groupe est encore capable d'élever son niveau de jeu »

Ce match contre l'Australie en 2012 (ndlr : victoire de la France 33-6) était peut-être le match le plus abouti depuis votre arrivée à la tête de l'équipe mais la tournée chez eux, l'été dernier, ponctuée par trois défaites, est sans doute votre pire souvenir...
Oui, c'est vrai. Entre le contenu et le match de 2012, au Stade de France, et cette tournée au mois de juin, surtout le troisième test, on s'aperçoit qu'il y a beaucoup de différences. C'est très français, des fois, de passer à travers les tournées de juin et d'être conquérant et bon lors des tournées de novembre. On a commencé par un bon match contre les Fidjiens, mais il ne faut pas oublier que ce n'était « que » la douzième nation mondiale. Je suis sûr que ce groupe est encore capable d'élever son niveau de jeu pour rivaliser et pour gagner une des trois meilleures nations du rugby mondial.

Avec les nouveaux joueurs qui on joué contre les Fidji, c'est une équipe faite pour relancer la « machine » équipe de France, à moins d'un an de la Coupe du monde...
Ce n'est pas une question de relance ; c'est par rapport aux blessures, par rapport à la concurrence, par rapport à la forme du moment. Les joueurs que l'on a choisis, ce sont des joueurs qui ont fait un bon début de saison en club. Ils nous amènent du culot, de l'enthousiasme. Et puis, c'est important dans la vie d'un groupe. Il faut qu'il y ait de la concurrence. Le très haut niveau, c'est ça ! Maintenant, le résultat et surtout le contenu de samedi soir vont être très importants parce que l'on va voir ce que l'on vaut contre l'une des meilleures nations mondiales.

L'Australie a aussi connu un renouvellement avec de nouveaux joueurs appelés par McKenzie, l'ancien sélectionneur, et Cheika, son successeur. C'est aussi un jeu porté vers l'offensive. Il y a un certain mimétisme entre ces deux équipes, non ?
Ce qui est vrai, c'est que les Australiens sont partis avec une jeune génération de joueurs. Surtout dans leur ligne de trois-quarts où il y a des joueurs que l'on ne connaissait pas. Ils ont étalé toute leur classe dès leur première sélection. Si on pouvait faire pareil contre eux, ce ne serait que du bonus, pour ces joueurs et pour le rugby français.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant