[Autres Sports] Open d'Australie : La meilleure joueuse américaine de tous les temps

le
0
[Autres Sports] Open d'Australie : La meilleure joueuse américaine de tous les temps
[Autres Sports] Open d'Australie : La meilleure joueuse américaine de tous les temps
Serena Williams n'en finit plus de grimper dans la hiérarchie mondiale. Ce samedi, la joueuse de 33 ans a conquis une 19eme couronne en Grand Chelem, devenant par la même occasion la meilleure joueuse américaine de tous les temps.

Mieux que Chris Evert. Mieux que Martina Navratilova. Serena Williams est entrée un peu plus dans la légende du tennis féminin ce samedi. A 33 ans, la numéro 1 mondiale, en remportant un 19eme titre du Grand Chelem à Melbourne, est montée au troisième rang des joueuses les plus titrées en Grand Chelem, derrière Magaret Smith Court (24) et Steffi Graf (22), et à égalité avec sa compatriote Helen Wills Moody. Un record américain, vieux comme le monde, qui datait de 1938. Avec une finale de plus à son actif dans les épreuves suprêmes du calendrier annuel par rapport à Wills Moody, Serena Williams est donc devenue ce samedi la meilleure joueuse américaine de tous les temps. Rien que ça.

Premier titre en Australie depuis 2010

Il y a une dizaine d'années, quand elle commençait à dominer la planète tennis en compagnie de sa s½ur aînée, certains réclamaient que Serena Williams jouent avec les hommes en raison d'une morphologie trop différente de celle de ses adversaires. Puis la numéro 1 mondiale a disparu des radars. Problèmes de santé, ennuis personnels, on croyait Serena perdue pour le sport de haut niveau. Jusqu'à cette année 2012, celle de son retour au pouvoir avec un quadruplé Wimbledon, Jeux Olympiques, US Open et Masters. Numéro 1 mondiale depuis mars 2013 sans jamais être inquiétée par la concurrence, l'Américaine de 33 ans semble encore capable de remporter plusieurs titres majeurs avant de penser à la retraite. Seul l'Open d'Australie manquait à sa collection du « renouveau », son dernier titre à Melbourne remontant à 2010, et une victoire en finale contre la Belge Justine Hénin. Cinq sacres en Grand Chelem la séparent désormais du record de Magaret Smith Court. Trois de la marque de Steffi Graf. Loin d'être impossible en restant encore au top niveau pendant deux saisons. A moins que la concurrence ne se décide enfin à bousculer la hiérarchie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant