[Autres Sports] Nancy : Correa traite Jaffredo de menteur

le
0
[Autres Sports] Nancy : Correa traite Jaffredo de menteur
[Autres Sports] Nancy : Correa traite Jaffredo de menteur
A l'issue du match nul de Nancy face à Angers (0-0) vendredi, Pablo Correa, l'entraîneur nancéien, en voulait à l'arbitrage de Lionel Jaffredo, notamment en fin de match.

« Je comprends la frustration et la colère des Nancéiens. Je ressentirais sûrement la même à leur place… » Stéphane Moulin, l’entraîneur d’Angers, est conscient d’avoir eu un peu de chance lorsqu’à la 88eme minute de Nancy-Angers vendredi (0-0), Ludovic Butelle accroche Youssouf Hadji dans la surface angevine. Un penalty indiscutable qui aurait pu changer l’issue de ce choc pour la troisième place de L2 à Picot. Oui mais voilà, Lionel Jaffredo, arbitre habitué aux joutes de L1, décide alors de laisser le jeu se poursuivre. Malgré plusieurs belles occasions par la suite, l’ASNL n’est pas parvenue à marquer ce but qui aurait pu la mettre en très belle position pour monter. Et au lieu de ça, le SCO n’a plus qu’à obtenir le match nul vendredi prochain face à Nîmes pour retrouver l’élite. Pire, le club meurthe-et-mosellan pourrait risquer gros avec le pétard lancé des tribunes pendant la rencontre sur Butelle, formé au FC Metz, son grand rival.

« Quand on est en plus menteur… » 

« Ça pèse lourd, a pesté Pablo Correa, l’entraîneur du club, selon des propos retranscrits par L’Equipe, après la rencontre. Ce qui me dérange, c’est que ce n’est pas la première fois avec lui (Lionel Jaffredo). Je le connaissais déjà comme joueur. Je peux à la limite concevoir qu’il admette ne pas avoir vu la faute. En revanche, il ne peut pas me raconter que mon joueur (Hadji) a reconnu auprès de lui qu’il n’y avait pas faute. Quand on est en plus menteur… » Le coach franco-uruguayen a ensuite livré une analyse plus technique de la partie : « On n’a pas assez pesé en attaque. On s’est projeté avec beaucoup de cœur, mais on a manqué de percussion dans les enchaînements. On ira quand même à Dijon pour gagner et espérer. » Un espoir bien mince qui n’est pas prêt de remplacer le sentiment d’injustice qui anime les Nancéiens après cette rencontre…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant