[Autres Sports] N.Mendy ne sait jamais à quoi s'attendre

le
0
[Autres Sports] N.Mendy ne sait jamais à quoi s'attendre
[Autres Sports] N.Mendy ne sait jamais à quoi s'attendre
Titulaire indiscutable dans l'entrejeu niçois, Nampalys Mendy (22 ans) sait que le déplacement à Bastia samedi n'intervient pas au meilleur moment. L'ancien Monégasque regrette que son équipe ne progresse pas vraiment depuis quelque temps.

La saison de l'OGC Nice ressemble de plus en plus aux montagnes russes. Trois victoires en L1 en trois matchs pour reprendre en 2015, trois nuls et deux défaites. Si le football n'était qu'une suite mathématique, les Aiglons devraient s'incliner samedi soir sur la pelouse du SC Bastia. Ce constat ne plaît évidemment pas à Nampalys Mendy, indéboulonnable depuis le début de la saison en tant que milieu défensif. « C'est fatiguant pour tout le monde, que ce soit le staff, les joueurs et les supporters. A Montpellier, on n'a pas fait ce qu'il fallait, regrette l'ancien Monégasque dans les colonnes de Nice-Matin. On est passé à côté. Cependant, depuis la reprise, on a toujours donné le maximum et on a parfois montré un beau visage (...) Au niveau des buts, ce n'est pas uniquement la faute des attaquants. Au milieu ou derrière, on manque aussi d'inspiration en ce moment. J'espère que ça va tourner à Bastia, on bosse pour gommer nos lacunes. Pour l'heure, il n'y a pas d'inquiétude particulière, même si derrière ça gagne. »

« On se doit d'évoluer »

« Papy » Mendy ne compte pas pour autant se réfugier derrière la jeunesse du groupe pour justifier ces résultats très irréguliers. « Ce serait facile de dire qu'on a un groupe jeune. Au bout d'un moment, on se doit d'évoluer, de progresser, de grandir. C'est notre défaut. Ça me frustre car on ne sait jamais à quoi s'attendre chaque week-end. » Samedi soir, sur la pelouse d'Armand-Cesari, l'ancien international Espoirs français sait pourtant ce que lui et ses coéquipiers devront faire pour déjouer les statistiques : « Un match d'hommes. Si on ne répond pas présent dans le combat, ça risque d'être compliqué. Il n'y a pas de raison d'avoir peur. Bastia reste, certes, sur une défaite mais c'est une équipe qui ne lâche jamais rien. On connaît la rivalité entre les deux clubs. Il faut qu'on ramène quelque chose pour nos supporters. » Des supporters qui, pour la troisième année consécutive, sont interdits de se rendre dans la cité corse.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant