[Autres Sports] Motos : Walkner veut d'abord se faire plaisir

le
0
[Autres Sports] Motos : Walkner veut d'abord se faire plaisir
[Autres Sports] Motos : Walkner veut d'abord se faire plaisir
Remporter une étape pour son premier Dakar, Matthias Walkner ne comptait pas là-dessus. A la fois et heureux et encore incrédule, le vainqueur de la troisième spéciale pense avant tout à prendre du plaisir et faire de son mieux. Joan Barreda sait quant à lui que la tête du classement général se jouera sur le long terme tandis qu'Alan Duclos, premier Français au général, peine encore à atteindre ses objectifs.

« Pour le moment j'ai gagné, mais il y a encore quelques pilotes rapides qui doivent arriver, a déclaré Matthias Walker juste après avoir franchi la ligne d'arrivée (et finalement vainqueur de la troisième spéciale entre San Juan et Chilecito). Ce qui est certain, c'est que j'ai bien roulé, mais j'ai fait quand même quelques erreurs. Il y avait un peu de dangers, avec notamment beaucoup de pierres. C'est plutôt cool. Je suis allé plus vite que Joan Barreda, mais il ouvrait la piste, c'était plus difficile pour lui. Ce n'est que mon premier vrai rallye, et je suis d'abord là pour me faire plaisir. Ensuite, nous verrons bien ce que l'avenir nous apportera. Maintenant, je vais voir kilomètre par kilomètre, et je vais juste essayer de faire de mon mieux. Je sais que la partie la plus difficile va arriver ces jours-ci, puisqu'il y aura plus de navigation. C'est très différent de ce que je sais faire avec une moto. »

« Vraiment une étape très technique avec même une dernière partie assez dangereuse à cause de nombreux rios gonflés par les dernières pluies, et des cassures, et des mini ravins assez hauts, a confié Joan Barreda, troisième de l'étape et leader au général. Je suis resté concentré sur les passages difficiles et j'ai toujours pris la bonne décision. L'équipe en général a bien roulé et on contrôle bien la course. Mais il reste beaucoup de jours de course et au Chili on sait que ce sera dur avec beaucoup de fesh-fesh et des pistes rocailleuses. »

« Je voulais revenir fort aujourd'hui, pour pouvoir repartir dans le bon wagon, a regretté Alain Duclos, 6ème et premier Français. Je paye encore mes problèmes d'hier, puisque j'étais resté pendant 50 km dans la poussière d'un autre pilote, et c'est ce qui m'a empêché de passer devant Pedrero au général. C'est dommage. Physiquement, ça va être dur demain, car nous aurons à passer la Cordillère des Andes. Malgré tout, je reste sur mon tableau de marche... dans les clous pour ce que j'ai prévu à l'arrivée. Je ne vais pas vous dévoiler ma tactique de course, mais j'en ai une. L'étape de demain, je ne l'ai pas spécialement cochée. Elle n'est pas importante parce qu'il n'y aura pas de gros écarts, mais il convient tout de même de bien se placer pour la prochaine. »µ


Stage 3 - Top Moment - (San Juan > Chilecito) par Dakar

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant