[Autres Sports] Monte-Carlo : Ogier " très fier "

le
0
[Autres Sports] Monte-Carlo : Ogier " très fier "
[Autres Sports] Monte-Carlo : Ogier " très fier "
Vainqueur dimanche pour la troisième fois du mythique rallye de Monte-Carlo, le double champion du monde français Sébastien Ogier (Volkswagen) a parfaitement lancé la nouvelle saison mais s'attend à un gros combat tout au long de la saison face à son coéquipier Jari-Matti Latvala.

Sacré pour la troisième fois à Monte-Carlo (après 2009 et 2014), Sébastien Ogier savourait surtout d'avoir de nouveau accroché à son palmarès une épreuve mythique. « C'est fabuleux, et ça rend très fier, parce que c'est un rallye très difficile, a réagi le pilote français dimanche, selon des propos rapportés par l'Agence France Presse. C'est ce qui fait le charme du Monte-Carlo et ça procure beaucoup de plaisir quand on arrive à passer à travers tous les pièges, y compris le Col de Turini ce matin (dimanche), car c'est toujours un gros morceau. C'est le rallye le plus mythique du calendrier et c'était un vrai Monte-Carlo jusqu'au bout : même dans la Power Stage (ES15), qui ne faisait que 10km de long, il restait de la neige dans quelques virages et on était en pneus slick, donc il ne fallait pas se faire surprendre. L'expérience nous aide, car ça fait un petit moment qu'on est là, et on commence à savoir un peu plus gérer les situations difficiles. »

Au sujet de la saison qui débute, le double champion du monde en titre s'attend à un duel intense avec son coéquipier finlandais chez VW, Jari-Matti Latvala, deuxième de ce rallye d'ouverture. « En termes de performances, Latvala commence à devenir un très gros client et il risque d'être mon concurrent principal cette année. Il n'a pas grand chose à envier à Loeb ou à moi-même. Ce n'est pas le seul facteur pour gagner un championnat, mais il est en train de progresser aussi dans les autres domaines. Ça va être une saison difficile mais ça rajoutera de la beauté à notre sport. On va pouvoir aller détendus en Suède, et prendre tous les risques qu'il faut. Et même si on ne sort pas en tête du championnat après la Suède, ce ne sera pas un drame. On peut encore s'attendre à beaucoup de choses. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant