[Autres Sports] Miami et les Lakers solides, 14eme de suite pour les Clippers

le
0
[Autres Sports] Miami et les Lakers solides, 14eme de suite pour les Clippers
[Autres Sports] Miami et les Lakers solides, 14eme de suite pour les Clippers
Miami, la passe de six

Le Heat, bête noire du Thunder. Les coéquipiers de Kevin Durant, encore au top (33pts), se sont inclinés en Floride (103-97), concédant une sixième défaite de rang face à Miami. Comme souvent depuis le début de la saison, LeBron James a porté sa franchise vers la victoire. L?ailier de Team USA est passé tout proche de son deuxième triple-double de la saison, avec 29pts, 9pds et 8rbds. Dans une rencontre qui a tenu toutes ses promesses, il a été bien soutenu par Mario Chalmers (20pts) et Dwyane Wade (21pts, 5rbds). Le premier, décisif en début de quatrième quart-temps avec cinq points précieux, a d?ailleurs remporté son duel dans le match avec Russell Westbrook, passé à côté de son sujet. Le meneur d?OKC a rendu une copie très moyenne, surtout aux tirs (21pts à 5/19, 11rbds). Gêné par des problèmes de faute durant la partie, Durant a lui manqué le shoot de l?égalisation dans le money-time. « C?était limite, a-t-il expliqué après le match. Pour être honnête, je m?exerce sur ses tirs en déséquilibre tout le temps, surtout d?aussi loin. Il paraissait bon. » Excellent défensivement (42% de réussite pour le Thunder), le Heat (19v-6d) s?affirme en tête de la conférence Est, après cette cinquième victoire de rang. Battu pour la deuxième fois consécutive, OKC (21v-6d) devra de son côté se relancer contre Dallas jeudi.

Les Lakers à plein régime

Les Lakers de retour au premier plan. Les Angelinos semblent enfin tourner à plein régime après un début de saison chaotique. Dans une confrontation très intense, digne des play-ofs, les hommes de Mike D?Antoni sont venus à bout de New York, l?ancienne franchise du coach californien (100-94). Ils enchaînent ainsi un cinquième succès de suite et possèdent désormais un bilan équilibré (14v-14d). Cette rencontre a été sublimée par le duel que se sont livré Kobe Bryant et Carmelo Anthony, qui ont fini avec 34 points chacun. L?arrière des Lakers, devenu le meilleur marqueur de l?histoire dans les matchs de Noël, et l?ailier des Knicks se sont rendus coup pour coup. Mais parfaitement guidé par un Steve Nash décidément essentiel (16pts, 11pds) et par un Metta Wolrd Peace important en sortie de banc (20pts, 7rbds), Los Angeles a mieux géré le dernier quart-temps. Sur une possession décisive à douze secondes du terme, alors que J.RSmith (25pts) avait relancé le suspense d?un tir primé, Pau Gasol est venu couronner sa meilleure prestation de la saison (13pts, 8rbds, 6pds) d?un dunk rageur. Une belle revanche pour l?intérieur espagnol, critiqué et cité dans de nombreuses rumeurs de transfert. Longtemps en contrôle, les Knicks (20v-8d) ont craqué dans le final. Ils laissent ainsi Miami s?envoler à l?Est.

Quatorzième victoire de suite pour les Clippers

Mais où s?arrêteront donc les Clippers ? Quelques heures après les Lakers, dans la même salle du Staples Center redécorée aux couleurs de l?autre franchise de LA en un temps record, les hommes de Vinny Del Negro ont dominé sans trembler Denver (112-100). Les Californiens ont ainsi porté à quatorze leur série de succès consécutifs, une performance unique dans l?histoire de la franchise. Avec 22 victoires pour six défaites, ils disposent du meilleur bilan de toute la Ligue. « C?est sympa, mais c?est Noël et nous avons encore un long chemin devant nous, beaucoup de match à jouer et d?améliorations à apporter », tempère Del Negro. Le coach a pu compter sur son banc pour décrocher cette victoire. Entrés au cours du deuxième quart-temps, Jamal Crawford (22pts), Matt Barnes (20pts, 8rbds) et Lamar Odom (6pts, 10rbds) ont fait exploser les Nuggets. Ils ont passé 42 points aux visiteurs dans cette période et ont ainsi permis aux Clippers de virer à la pause avec 19 unités d?avance. Ils ont ensuite géré sans forcer, à l?image des stars Chris Paul (14pts, 8pds) et Blake Griffin (13pts, 6rbds, 6pds). Toujours dans l?ombre des Lakers, les Clippers peuvent voir loin cette saison. Les Nuggets (15v-14d) devront eux cravacher pour disputer les play-offs.

Chicago surclassé par Houston

Les Bulls corrigés sur leur parquet. Avec un Joakim Noah quelconque (8pts, 9rbds) et dominé sous le panier par Omer Asik (20pts, 18rbds), son ex-coéquipier à Chicago, les joueurs de Tom Thibodeau ont pris une leçon contre Houston (97-120). « Vous ne pouvez pas gagner sans une bonne dose d?intensité », a soufflé l?entraîneur chicagoan. Les Rockets ont confirmé leur belle dynamique (quatre victoires de suite) grâce à un cinq majeur en pleine forme. James Harden (26pts), Jeremy Lin (20pts, 11pds) et Chandler Parsons (23pts) ont tous apporté leur écot pour s?imposer. Dans l?autre camp, seul Nate Robinson a tiré son épingle du jeu. Le fantasque meneur des Bulls a inscrit 27 points, tous en deuxième mi-temps. Déjà lourdement battu à Atlanta samedi dernier (92-75), Chicago (15v-12d) rétrograde à l?Est. Les Rockets possèdent eux le même bilan statistique mais s?affirment comme une valeur montante à l?Ouest. A suivre?

Brooklyn trop tendre contre Boston

Brooklyn encore loin du compte. Etouffés par la défense de Boston (20 pertes de balle provoquées), les Nets ont montré leurs limites devant le champion 2008 et se sont logiquement inclinés dans leur salle (76-93), restée festive jusqu?au bout. Indispensable dans les moments chauds, Rajon Rondo s?est occupé de tout (19pts, 6rbds, 5pds). Paul Pierce s?est lui mué en père Noël et a distribué les offrandes à ses partenaires (10pds). « Je pense que nous nous améliorons, s?est félicité Doc Rivers au coup de sifflet final. Je pense que nous sommes très, très proche de devenir une bonne équipe, mais nous ne le sommes pas encore ». Pour Brooklyn, Gerald Wallace a été l?un des seuls à briller (15pts, 7pds). « Quand vous avez deux actions négatives, l?équipe se sent mal et ça crée une mauvaise atmosphère, analyse Jerry Stackhouse, qui jouait son premier match à Noël après dix-sept ans de carrière en NBA. C?est quelque chose que nous devons travailler. » Pour ne pas gâcher un début de saison très intéressant. Avec seulement trois victoires sur leurs dix derniers matchs, les Nets sont désormais à égalité avec? les Celtics (14v-13d).

NBA / SAISON REGULIERE
Mardi 25 décembre 2012
Brooklyn Nets - Boston Celtics : 76-93
L.A. Lakers - New York Knicks : 100-94
Miami Heat - Oklahoma City Thunder : 103-97
Chicago Bulls - Houston Rockets : 97-120
L.A. Clippers - Denver Nuggets : 112-100

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant