[Autres Sports] Le FC Séville et la Fiorentina au révélateur

le
0
[Autres Sports] Le FC Séville et la Fiorentina au révélateur
[Autres Sports] Le FC Séville et la Fiorentina au révélateur
Si Naples a fait la différence face à Wolfsburg lors du match aller des quarts de finale, les trois autres affiches des quarts de finale retour de la Ligue Europa s'annoncent encore indécises. Fiorentina - Dynamo Kiev

Après le match nul 1-1 du match aller, la Fiorentina va tenter de confirmer ce résultat devant son public jeudi soir. Pour ce match retour Vincenzo Montella va récupérer Basanta, son défenseur qui était suspendu lors du premier match, mais il pourrait devoir faire sans plusieurs joueurs dont le sauveur de jeudi dernier. En effet, buteur dans les derniers instants du match aller, Babacar souffre d’une lésion d'un ligament du genou droit et est forfait pour le reste de la saison. Touché au nez lundi lors de la défaite face à l’Hellas Verone (0-1) Badelj est incertain pour le match face à Kiev. Les Ukrainiens seront eux privés de Dragovic, suspendu et de Makarenko, blessé. Déjà forfait pour le match aller, le milieu de terrain portugais, Miguel Veloso, manquera également le retour, ce dernier souffrant encore d’un talon d’Achille.

Si les joueurs de la Viola ont mal préparé ce match en s’inclinant à domicile en championnat, le Dynamo Kiev est lui allé s’imposer sur la pelouse du Volyn Lutsk (1-3), et a fait le plein de confiance avant ce choc en Italie. Pour passer ce tour, les Ukrainiens devront réaliser un exploit à l’extérieur, ces derniers restent sur trois défaites lors de leurs quatre derniers déplacements, tandis que la Fiorentina n’a jamais perdu contre un club ukrainien (5 victoires et 4 matchs nuls).


Naples - VfL Wolfsburg

Ce match était le choc de ces quarts de finale mais, après le match aller, cette affiche semble déjà réglée. Après sa victoire 4-1 sur le terrain de Wolfsburg, Naples a fait le plus dur et va pouvoir aborder sereinement le match retour devant ses supporters, surtout que les Allemands joueront ce match sans quelques cadres. De Bruyne et Schürrle sont forfait pour ce match en Italie, le premier souffrant d’un pied et le second d’une épaule. Présent en défense lors du match aller, Vieirinha (malade) ne sera pas présent jeudi soir, tout comme Maggio pour Naples, ce dernier souffrant d’une grippe. De Guzman et Zuniga sont eux aussi absents pour le match retour. Bien que présents dans le groupe, Higuain et Hamsik, artisans de la victoire la semaine dernière, ne devraient pas débuter la rencontre, Zapata sera donc logiquement titulaire à la pointe de l’attaque napolitaine.

Les Italiens sortent d’une semaine parfaite, après la victoire en terre allemande, les hommes de Rafa Benitez ont enchaîné en Serie A en allant gagner à Cagliari (0-3) et se rapprochent un peu plus des deux clubs romains (à cinq points). Le dauphin du Bayern Munich s’est lui fait accrocher dans son stade par Schalke 04 (1-1), et garde sept points d’avance sur le troisième. Lors de ce match retour, Wolfsburg peut réaliser un exploit qu’aucune équipe n’a réalisé lors d’une compétition européenne. Aucune équipe ne s’est jamais qualifiée après un revers par plus de deux buts d’écart à domicile au match aller en compétition européenne. Mais la tâche s’annonce plus que compliquée face à une équipe italienne qui reste sur 11 matchs européens à domicile sans défaite (9 victoires et 2 matchs nuls).


Zenit Saint-Pétersbourg - FC Séville

Privé de plusieurs joueurs cadres (Hulk, Criscito ou encore Danny) lors du match aller, les Russes du Zenit ont longtemps résisté face aux Espagnols mais ont dû s’incliner au final (victoire 2-1 du FC Séville). Mais, pour le match retour, André Villas-Boas sera une nouvelle fois privé de joueurs pour cause de suspensions. Garay et Ryazantsev vont en effet manquer le match retour jeudi. Déjà forfait lors du match aller, Fayzulin (genou) le sera également pour le match retour. Unai Emery sera lui aussi touché par les blessures pour ce match retour, Carriço (genou) étant incertain pour cette rencontre. L’international français Trémoulinas devrait lui débuter la rencontre tout comme l’ancien joueur de Reims, Krychowiak, alors que Gameiro et Mbia pourraient eux débuter sur le banc de touche.

Après sa victoire à domicile face au club russe, les Espagnols n’ont pas réussi à confirmer en Liga dimanche. Ces derniers ont été accrochés par Grenade (1-1) en championnat et reste cinquièmes à deux points du FC Valence. Le Zenit aussi s’est déplacé dimanche dernier et les Russes n’ont pas fait mieux que leurs homologues espagnols en étant accrochés par Kuban (0-0). Au classement, les coéquipiers d’Hulk sont toujours leaders et comptent huit points d’avance sur leur dauphin, Krasnodar. Si le Zenit n’a remporté que deux de ses quinze rencontres face à des adversaires espagnols, le club russe reste sur trois victoires européennes à domicile sans encaisser le moindre but, tandis que Séville a remporté ses deux derniers déplacements en Europe.

 

Dnipro Dnipropetrovsk - Club Bruges

Cette affiche était la moins attendue de ces quarts de finale et cette dernière semble être la plus disputée avec le match nul lors du match aller (0-0). Et pour le match retour en Ukraine, l’entraîneur de Bruges, Michel Preud’homme, sera privé de plusieurs joueurs, Engels (genou) est forfait pour le match de jeudi, tandis que Meunier (abdos), Duarte (cuisse), Gedoz (adducteur) et Bolingoli-Mbombo (cheville) sont tous incertains pour la rencontre. Côté ukrainien, Miron Markevich sera privé de plusieurs joueurs. Fedorchuk est suspendu alors qu’Egidio, Mazuch (genou), Zozulya (genou), Engels (genou) sont d’ores et déjà forfait, Matheus (dos) est lui incertain.

En championnat, les Ukrainiens ont fait le plein de confiance en battant l’Olimpik Donetsk (0-5) et restent troisième au classement. En Belgique, les joueurs de Bruges ont battu Anderlecht à domicile lors de la troisième journée des play-offs (2-1) et se retrouvent à la deuxième place du classement. Lors de ce match, les Belges tenteront de poursuivre leur série d’invincibilité en Ligue Europa. Le Club Bruges est le seul club invaincu toujours en course dans la compétition (11 victoires et 4 matchs nuls), et a remporté six de ses sept déplacements dans la compétition cette saison, tandis que le Dnipro reste sur trois victoires européennes à domicile sans encaisser le moindre but.

Rédigé par Paul Vinay

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant