[Autres Sports] Laporte : " J'entraîne des mecs formidables "

le
0
[Autres Sports] Laporte : " J'entraîne des mecs formidables "
[Autres Sports] Laporte : " J'entraîne des mecs formidables "
Bernard Laporte est longuement revenu après la rencontre sur le triplé historique en Coupe d'Europe réalisé samedi soir par ses hommes. Fier, parfois ému en parlant de certains de ses joueurs, le manager du RC Toulon a livré un regard lucide et parfois intime sur une équipe qu'il a encore su mener vers les sommets.

Bernard Laporte, vous et vos joueurs entrez dans l’histoire du rugby ce samedi soir…
C’est leur victoire, car c’est quelque chose d’historique ce qu’ils ont fait les joueurs. Ce sont eux qui entrent dans la légende. Vous savez nous, on ne fait rien. On applaudit quand on marque, et on pleure quand on prend des points. C’est toujours la même chose quand on est entraîneur. Eux ont sué. Certains sont champion d’Europe pour la troisième fois d’affilée, personne ne l’avait fait donc bravo à eux. Encore une fois, pour le club c’est quelque chose d’extraordinaire, de merveilleux, c’est quelque chose de grandiose ! Moi je ne me retournerai jamais. Je veux bien me retourner sur le titre de champion de France 1991 parce que celui-là j’y ai participé. Mais les autres titres, je suis désolé, je suis comme vous, je suis un peu impuissant.

« Ils ont donné beaucoup de bonheur à toute une ville »

Ca vous fait plaisir de voir vos joueurs aussi heureux après la rencontre ?
Ca fait plaisir, c’est une évidence. Plaisir de voir mes joueurs heureux. Ils ont fait ce qu’il fallait pour gagner cette finale, ce n’est jamais facile de jouer contre Clermont. On le savait avant, on l’a vu pendant, et on le sait toujours. C’est une grande équipe. Sur la constance de la performance, ce sont sans doute les numéros 1 en France depuis quelques années. Mes joueurs ont répondu présent et surtout ils ont donné beaucoup de bonheur à tout un club, à toute une ville, à tout un département et à toute une région. Quand on gagne des matchs de rugby, on est des transmetteurs de bonheur. Ca me fait plaisir de voir l’enthousiasme des joueurs qui ont 36 ans, Carl, Bakkies, Ali, Chris… Je suis très heureux aussi de retrouver Drew Mitchell. J’ai eu une discussion avec lui car il n’était pas content de ne pas jouer la demi-finale. Ca ne me gêne pas que les joueurs ne comprennent pas, je lui avais fait comprendre certaines choses sur lesquelles je n’étais pas content. Ce soir, j’ai retrouvé Drew Mitchell et ça fait plaisir. Bravo à lui, bravo à tous !

Les anciens dont vous parliez, ont-ils eu un rôle particulier dans cette finale ?
Les anciens ont un rôle particulier, oui, parce que quand on joue aux côtés de joueurs comme ça qui ont gagné des choses, qui ont un palmarès, qui ont du charisme, c’est évident que ce sont des gens que tu as envie de suivre. Même s’ils ne parlent pas beaucoup, je préfère qu’ils soient dans mon bus que dans le bus d’en face. Humainement, c’est des mecs formidables, et surtout c’est des très grands joueurs de rugby.

« Carl, Bakkies et Ali vont beaucoup me manquer »

Qu’est-ce que ça fait de se dire qu’on entre dans la légende, en quelque sorte ?
La légende, malheureusement, tous les joueurs ne rentrent pas dedans puisque tous ne sont pas trois fois champions d’Europe. C’est le club qui entre dans la légende. Mais finalement, on en a très peu parlé de ce point-là pendant la semaine. On voulait surtout gagner la Coupe d’Europe une nouvelle fois. Après, je leur ai dit c’est vrai que vous rentrerez dans l’histoire car les gens se souviendront de qui jouait il y a trente ans. C’est une évidence. Mais ce qui me fait plaisir, c’est que j’entraîne des mecs formidables. Avant le match, je disais à certains en aparté que Joe (Van Niekerk) et Jonny (Wilkinson) me manquaient. C’est tellement des joueurs et des mecs formidables… Et je me disais que Carl, Bakkies et Ali vont aussi beaucoup me manquer. Car c’est un plaisir d’être avec eux. Il n’y a jamais de problème, même quand ça ne va pas et que tu hausses un peu le ton. C’est des mecs formidables. La réussite de cette équipe c’est qu’au-delà du talent, il y a des mecs humainement très grands.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant