[Autres Sports] La réponse cinglante d'Ecclestone à Michelin

le
0
[Autres Sports] La réponse cinglante d'Ecclestone à Michelin
[Autres Sports] La réponse cinglante d'Ecclestone à Michelin
Alors que le manufacturier pneumatique français Michelin s'est ouvert à l'idée de revenir en F1 en 2017 en imposant ses vues, le grand argentier de la discipline Bernie Ecclestone a répondu de manière sèche à la firme de Clermont-Ferrand.

Alors que Pirelli est le manufacturier unique de la F1 jusqu’en 2016, Michelin a fait savoir par la voix de son directeur de la compétition Pascal Couasnon, que la marque était prête à revenir dans la catégorie reine du sport automobile dès 2017 mais à ses propres conditions. Mais, dans une interview au magazine britannique Autosport, Bernie Ecclestone a clairement indiqué que, pour lui, un retour de Michelin en F1 serait la pire chose possible pour la discipline. « Tout ce que Michelin ferait, c'est produire un pneu dur comme la pierre qu'on pourrait mettre en janvier et enlever en décembre parce qu'ils ne veulent pas être dans une situation où ils peuvent être critiqués, affirme le grand argentier de la F1. Ca serait sûr à 100%, s'il y avait un doute sur une victoire de Mercedes, il serait effacé. »

« Si nous avions un pneu dur comme la pierre... »

Dans le même temps, « Mister E » a salué le travail du manufacturier unique actuel de la F1, Pirelli, qui se plie aux moindres desiderata des écuries. « Pour le moment, Pirelli est dans une période où ils font exactement ce que nous voulons, assure Bernie Ecclestone. C'est toujours difficile pour eux parce que s'ils font un pneu qui est un peu à la limite, comme nous le savons, ils se font massacrer. Mais en même temps ils sont préparés à ça. » Avant Pirelli, Bridgestone avait accepté de fournir en exclusivité des pneumatiques à la F1, mais des pneus qui était bien trop endurants et dont le niveau de performance n’était pas exceptionnel, et Bernie Ecclestone ne veut pas revoir une telle situation. « Ca serait toutes les choses que nous ne voulons pas, et ça va contre toutes les choses que Pirelli a eu le courage de faire, après que nous leur ayons demandé, ce qui a généré de très bonnes courses, assure le grand argentier de la F1. Si nous avions un pneu dur comme la pierre, on pourrait tout simplement oublier ça. »

« On veut que nos voitures aient une apparence agressive »

La principale demande de Michelin est l’abandon des pneus de 13 pouces utilisés depuis plus de vingt ans en F1 pour un passage à des jantes de 18 pouces. Une solution testée par Pirelli durant la saison 2014... mais qui n’a pas l’aval de « Mister E ». « Je ne les aime pas. Ils sont horribles, déclare Bernie Ecclestone. On veut que nos voitures aient une apparence agressive, qu'elles ressemblent à des voitures de course. » Reste que les pneumatiques devraient sensiblement évoluer à l’avenir avec, au moins, un changement de la largeur des gommes arrières et un passage de 375mm à 425mm possible dès 2016. Et Pirelli n’est pas fermé à l’idée de pneus de 18 pouces à l’horizon 2017, si son contrat est renouvelé l’année prochaine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant