[Autres Sports] L'élection maintenue vendredi

le
0
[Autres Sports] L'élection maintenue vendredi
[Autres Sports] L'élection maintenue vendredi
Walter De Gregorio, le directeur de la communication et des affaires publiques de la FIFA, a confirmé mercredi matin que les élections présidentielles devraient être maintenues vendredi. Sepp Blatter, son président, ne serait pas impliqué dans les affaires qui ébranlent l'institution mondiale.

Non, la FIFA ne sait rien. C’est en substance ce qu’a confié Walter De Gregorio, le directeur de la communication et des affaires publiques de la FIFA, devant un parterre de journalistes du monde entier présents dans son siège à Zurich (Suisse). De Gregorio est revenu sur l’infirmation révélée par la presse américaine sur l’arrestation de six membres de l’instance mondiale dans un hôtel zurichois mercredi matin. Ainsi que sur la procédure pénale contre X pour soupçon « de blanchiment d’argent et gestion déloyale » entourant l’attribution des Coupes du monde de football de 2018 et 2022. « On n’en sait pas plus pour l’instant. On sait seulement ce qui a été relaté dans la presse », a débuté le responsable de la Fédération. « Cette affaire est bonne pour la FIFA, a-t-il notamment déclaré lors d’une conférence de presse où il a livré très peu d’informations. Ce n’est pas bon pour sa réputation ou son image mais, en termes de propreté, c’est une bonne chose. »

« Blatter n’est pas impliqué »

Walter De Gregorio a également confirmé que l’« agenda ne va pas être bouleversé » et que « l’élection présidentielle aura bien lieu vendredi ». Interrogé à plusieurs reprises sur l’implication ou non de Sepp Blatter, son président, sa réponse a été claire : « Non, il n’est pas impliqué dans ces procédures. Il acceptera les conséquences éventuelles de ces affaires. Je vous rappelle que c’est la FIFA qui a initié le mouvement et ouvert une enquête le 8 novembre dernier. (…) Le rapport Garcia sera d’ailleurs publié dès que ces affaires seront réglées. » De plus amples informations devraient être communiquées au fur et à mesure d’une journée qui risque d’être très agitée du côté de Zurich…

La liste des neuf membres de la FIFA impliqués :

Jeffrey Webb : Président de la CONCACAF (Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes), originaire des ïle Caïmans
Eugenio Figueredo : Ex-président de la Fédération uruguayenne de 1997 à 2006, ainsi que de la CONMEBOL (Confédération sud-américaine de football)
Jack Warner : Ancien vice-président de la FIFA
Eduardo Li : Président de la Fédération costaricaine (FEDEFUTBOL)
Julio Rocha : Président de la Fédération nicaraguayenne (FENIFUT)
Costas Takkas : Attaché du président de la CONCACAF et secrétaire général de la Fédération des îles Caïmans (CIFA)
Rafael Esquivel : Président de la Fédération vénézuélienne (FVF)
José Maria Marin : Ex-président de la Confédération brésilienne (CBF) jusqu'en 2015
Nicolás Leoz : Ex-président paraguayen de la CONMEBOL de 1986 à 2013

Les cinq autres personnes impliquées :

Alejandro Burzaco : Président d’une agence marketing argentine et propriétaire de FOX Sports Amérique latine
Aaron Davidson : Président de la NASL (l’antichambre de la MLS) et d’une agence marketing américaine
Hugo Jinkis et Mariano Jinkis : Vice-président et président d’une chaîne de télévision argentine
José Marguiles : Intermédiaire qui aurait facilité des paiements illégaux

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant