[Autres Sports] L'avocat de Gourcuff évoque son avenir

le
0
[Autres Sports] L'avocat de Gourcuff évoque son avenir
[Autres Sports] L'avocat de Gourcuff évoque son avenir
Didier Poulmaire, l'avocat de Yoann Gourcuff, a été interrogé par Le Parisien sur l'avenir du meneur de jeu de l'OL. Un avenir qui se profile loin de Lyon pour l'international français, qui s'entraîne en marge du groupe.

L’aventure de Yoann Gourcuff à Lyon touche à sa fin. Le meneur de jeu de l’OL n’a plus joué depuis le 21 mars dernier et une sortie très remarquée face à Nice en raison de douleurs ressenties aux ischio-jambiers. Se plaignant depuis à un mollet, à un tendon d’Achille, à une cheville, au fessier puis à la voute plantaire, l’international français serait désormais, selon Le Parisien, diminué par une douleur à un orteil. Son retour sur les terrains avant la fin de la saison est donc plus qu’hypothétique après cinq saisons très décevantes passées du côté de Gerland. « Je ne partage pas cette analyse, a cependant estimé son avocat, Didier Poulmaire, dans Le Parisien jeudi. Il a été décisif à certains moments, comme contre l’OM. Quand Yoann joue, Lyon gagne. Jean-Michel Aulas n’a jamais dit de mal de Yoann. S’il y avait eu de gros problèmes, il ne se serait pas gêné. Si des personnes ont des choses à nous dire, elles doivent le faire en face. Yoann n’est pas en marge. C’est juste un bon mec un peu discret qui ne va pas facilement vers les autres. »

« J’ai reçu l’intérêt de très grandes équipes » 

Pas en marge mais Gourcuff ne travaillerait plus actuellement avec les membres du staff lyonnais et gérerait lui-même son programme de réathlétisation. L’avocat de l’ancien Bordelais a également donné quelques pistes sur ses problèmes de blessure depuis cinq ans. « Il faut demander à ceux qui ont Yoann en charge pendant cette période, affirme Didier Poulmaire. Quand vous changez la préparation physique (ndlr : avec le départ de Robert Duverne), ce n’est pas anodin. Cette saison, il y a eu des rechutes liées à des traitements qui n’auraient pas dû être. » Cette pique devrait ravir le staff médical de l’OL alors que l’avocat de celui qui touche 480 000€ par mois a évoqué l’intérêt de plusieurs clubs pour son client : « Au moins une dizaine sont en contact avec moi. Peu de joueurs du talent de Yoann sont libres. J’ai reçu l’intérêt de très grandes équipes. Dans le cadre du fair-play financier, c’est une opportunité énorme. » Une réelle opportunité ou un trop gros risque ? L’avenir le dira.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant