[Autres Sports] Huit manufacturiers agréés pour la deuxième saison

le
0
[Autres Sports] Huit manufacturiers agréés pour la deuxième saison
[Autres Sports] Huit manufacturiers agréés pour la deuxième saison
Alors que la première saison a vu les dix écuries s'aligner avec le même matériel, les organisateurs du championnat FIA de Formule E ont décidé d'ouvrir petit à petit la fabrication des éléments des monoplaces à différents constructeurs. Huit sociétés ont obtenu un agrément en vue de la deuxième saison.

Petit à petit, la Formule E va passer d'une formule monotype à une discipline ouverte aux différents constructeurs. Dans le but de contrôler les coûts, la FIA et les organisateurs du championnat ont décidé d'ouvrir graduellement les possibilités offertes aux manufacturiers de fournir leurs éléments de la monoplace. Pour la première saison, dont la prochaine manche est prévue à Miami le 14 mars prochain, toutes les écuries participent avec le même matériel, la Spark-Renault SRT_01E, qui utilise un groupe propulseur fourni par McLaren Electronic Systems.

D'écurie à constructeur

Mais, dès la deuxième saison, différents manufacturiers pourront fournir aux écuries leur propre groupe propulseur, principalement le moteur électrique, la boite de vitesses et le système de refroidissement. Tout le reste de la monoplace, du châssis à l'aérodynamique restera la même pour éviter une course couteuse aux développements en la matière. Parmi les huit manufacturiers agréés, on retrouve cinq écuries actuellement engagées : ABT Sportsline, Andretti Autosport, Mahindra, Venturi Automobiles et Virgin Racing Engineering. Partenaire de l'écurie e.dams, Renault Sport va s'engager plus avant en fabriquant son propre groupe propulseur. Deux autres sociétés, Nextev TCR et Motomatica ont été retenus et pourront proposer leurs solutions aux écuries. La prochaine évolution de la discipline verra l'ouverture à la concurrence des batteries alimentant les monoplaces et ce dès la troisième saison, l'objectif étant d'arriver à utiliser qu'une seule monoplace par course dès la cinquième saison du championnat, au lieu de deux comme actuellement.

« Promouvoir l'innovation tout en maintenant les coûts sous contrôle »

« Le lancement du championnat FIA de Formule E a été un grand succès, assure le président de la FIA Jean Todt dans un communiqué. Cette discipline innovante et spectaculaire est en train d'acquérir sa crédibilité au biveau sportif et technique, et l'arrivée de différents manufacturiers pour sa deuxième saison est la prochaine étape dans le développement de la Formule E. L'ouverture graduelle des règlements va promouvoir l'innovation tout en maintenant les coûts sous contrôle. Les solutions choisies par les manufacturiers vont, on l'espère, permettre un développement rapide des technologies futures qui sont au c½ur de la Formule E. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant