[Autres Sports] Huget : " Ce match reflète toute la saison "

le
0
[Autres Sports] Huget : " Ce match reflète toute la saison "
[Autres Sports] Huget : " Ce match reflète toute la saison "

Yoann Huget n'a pas caché que la qualification de Toulouse pour les demi-finales avait été laborieuse. Mais l'ailier international français a tenu à saluer la performance d'Oyonnax et l'état d'esprit des siens dans cette rencontre accrochée.

Yoann Huget, une victoire et une qualification étriquée, à l’image de votre saison…
Ca reflète juste toute la saison où on n’a jamais rien lâché même quand on était au plus mal. Cette force de caractère dont a fait preuve toute la saison, c’est ce qui nous a aidé à aller chercher ce match, même si on était distancé 9-16 à un moment donné. On s’est dit qu’il fallait tout lâcher et se jeter corps et âme dans la bataille.

Que s’est-il passé dans vos têtes justement quand vous vous êtes retrouvés distancés de huit points ?
On savait qu’on était dos au mur, et on avait plus d’autre choix que de jouer. On sentait sur certains temps de jeu qu’ils étaient fébriles, mais voilà, c’est une équipe qui ne lâche rien, à l’image de leur saison. Il fallait les respecter un maximum et ils nous ont mis pas mal en difficulté aussi.

« On est super fier des jeunes aujourd’hui »

Cette équipe d’Oyonnax a encore montré un visage assez incroyable…
Ils sont à l’image de leur entraîneur, avec pas mal de confiance, un groupe avec un super état d’esprit. Ils ont peu subi en début de match, on n’a pas su concrétiser nos deux premières actions. Et après ils arrivent à marquer en venant à quatorze dans notre camp. Ils passent devant juste avant la pause et on se dit que le vent est peut-être en train de tourner.

L’entrée des jeunes avec leur insouciance vous a fait beaucoup de bien. Vous avez été surpris par leur prestation ?
On avait déjà fait appel à eux face au Stade Français. On savait qu’ils avaient un gros pack et que personne n’allait être mangé. Les jeunes ont répondu présent et on est super fier d’eux aujourd’hui parce que le contexte n’est pas évident. Je crois qu’ils reflètent bien la formation et les espoirs qui seront en finale ce dimanche.

Sébastien Bézy a encore livré un match plein au poste de 9. Il est essentiel au Stade Toulousain en cette fin de saison ?
Sébastien est en pleine confiance. Quand un joueur est en pleine confiance, on sait qu’il joue à 100%, il peut aller encore plus loin et tenter encore plus. Il a cette capacité à jouer très vite et à sortir les ballons très rapidement donc pour nous c’est du régal quand on a envie d’avancer.

« Essayer de s’accrocher un maximum contre l’ogre clermontois »

Finalement, il y a une certaine logique dans ces matchs de barrages…
Je ne sais pas. On a vu qu’Oyonnax s’était reposé une semaine et que ça leur avait fait le plus grand bien. Là c’est Clermont qui s’est reposé une semaine, nous on enchaîne un match à 14, un match sous la chaleur, et on va se déplacer à Bordeaux avec une certaine méfiance, mais on n’aura pas grand-chose à perdre. On sera un peu dans la peau d’Oyonnax, on va venir avec une bande de copains très solidaires. On va s’appuyer sur nos points forts, la défense, et essayer de s’accrocher un maximum face à l’ogre clermontois.

« L’ogre clermontois », justement, sera favori en demi-finales ?
Je ne sais pas s’il faut désigner un favori, mais aujourd’hui au vu des résultats de l’ASM et des nôtres… Ils sont venus nous battre deux fois, ils sont vice-champion d’Europe, donc il n’y a pas photo. Je n’ai pas envie de jouer au chat et à la souris en disant « c’est eux les favoris », c’est un match et sur une demi-finale tout peut se passer, mais on va essayer de défendre nos couleurs et faire honneur à notre maillot.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant