[Autres Sports] Hidalgo : " Mon coeur est plutôt sur le sport et les Jeux "

le
0
[Autres Sports] Hidalgo : " Mon coeur est plutôt sur le sport et les Jeux "
[Autres Sports] Hidalgo : " Mon coeur est plutôt sur le sport et les Jeux "
La maire de la ville de Paris, Anne Hidalgo, invitée mercredi chez BFMTV, s'est dite favorable à une candidature de la capitale pour les Jeux olympiques 2016, mais sous certaines conditions. La socialiste a également rappelé qu'il faudra choisir entre les JO et l'Exposition universelle 2025.

Paris, candidate pour les Jeux 2024, Anne Hidalgo ne dit pas non. Pas oui non plus. « Je ne dis pas oui ou non sur un coup de tête » a-t-elle déclaré, mercredi sur le plateau de BFMTV. Alors qu'à l'automne dernier le président François Hollande et le Premier ministre Manuel Valls avaient annoncé souhaiter voir la France être candidate à l'accueil de l'Exposition universelle de 2025, mais également à celui des JO, en novembre, la maire de Paris a, elle, estimé qu'il « faudra choisir ». « Ce sera les Jeux olympiques ou l'Expo universelle. Les deux peuvent prospérer, mais je ne crois pas que ce sera raisonnable » a-t-elle avancé, avant d'ajouter : « Aujourd'hui, mon inclinaison, mon c½ur, est plutôt sur le sport et les Jeux. J'en aurais vraiment envie ». Avantage, donc, aux Jeux olympiques, avec cependant plusieurs conditions à remplir avant de présenter, oui ou non, une éventuelle candidature.

« Il n'y a pas une ville engagée pour les Jeux qui s'y soit retrouvée sur le plan financier »

Anne Hidalgo souhaiterait d'abord s'entretenir avec un certain nombre de personnes avant de prendre une quelconque décision, l'objectif n'étant pas de « faire n'importe quoi ». La maire socialiste a ainsi prévu de rencontrer les « milieux économiques, parce qu'il ne peut y avoir une candidature sans qu'il y ait un apport des milieux économiques. Vous savez, les Jeux, c'est très joli, mais il n'y a pas une ville engagée pour les Jeux qui s'y soit retrouvée sur le plan financier. Je veux voir leur position, sachant qu'il y a les Jeux ou l'Expo, que les deux sujets sont portés ». Jeudi, Anne Hidalgo doit recevoir le rapport des responsables du mouvement olympique français qui lui présenteront l'étude sur la faisabilité financière du projet. « Si on allait vers les Jeux, je ne veux pas que ça se fasse au détriment de ce à quoi je me suis engagée pour les Parisiens : le logement, les transports... » a-t-elle souligné, avant d'exposer le « calendrier » et la « méthode » qu'elle comptait appliquer.

Ne pas reproduire les erreurs de 2012

Car au-delà de l'aspect économique, Anne Hidalgo désire également étudier minutieusement tous les aspects et enjeux d'un tel évènement sportif. Un évènement qu'elle ne veut prendre à la légère, très marquée par l'échec de Bertrand Delanoë lors de la candidature de Paris en 2012. « Je sais ce que c'est quand les rêves se fracassent sur la réalité », avait-t-elle en effet rappelé à François Hollande en novembre dernier. Un projet pour 2024 ne sera donc lancé qu'une fois le dossier bien étudié, avec toutes les personnes concernées : « Une candidature ne se porte pas avec 15 personnes chacune dans son petit coin. Il faut une gouvernance solide, autour des sportifs et du maire. Je vais examiner (le rapport du mouvement sportif, ndlr). Je vais consulter. Je vais mettre autour de la table dès cette semaine les maires du Grand Paris. J'ai posé des conditions : sur l'éthique, la transparence - ça, c'est pour le CIO. J'attends de voir, sur le modèle économique, sur l'impact écologique et sur la gouvernance. » Si elle a visiblement avancé sur le dossier, il semblerait que la maire de Paris attente surtout de voir quelles chances aurait véritablement la capitale française. « Si on est en capacité de gagner, on y va » a-t-elle lâché, à quelques mois de devoir prendre sa décision (la mairie de Paris a jusqu'au mois de juin pour déposer sa candidature devant le Comité olympique).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant