[Autres Sports] France : Di Pasquale défend Clément

le
0
[Autres Sports] France : Di Pasquale défend Clément
[Autres Sports] France : Di Pasquale défend Clément
Arnaud Di Pasquale, DTN du tennis français, comprend la décision d'Arnaud Clément de cacher la raison de l'absence de Jo-Wilfried Tsonga au double et au simple, dimanche lors de la finale de la Coupe Davis.

Après la défaite de la France en finale de la Coupe Davis face à la Suisse, Arnaud Di Pasquale a pris la défense d'Arnaud Clément, capitaine, qui a caché jusqu'au dernier moment les raisons de l'absence de Jo-Wilfried Tsonga en double et simple en finale de la Coupe Davis. « Sur la communication, Arnaud a très bien répondu : c'est un jeu de poker, on ne peut parfois pas divulguer des informations, explique-t-il. Vous me direz que peut-être Federer en a connu d'autres, est-ce que jouer untel ou untel peut changer. L'incertitude est importante. Il est important de garder des choses confidentielles. Des choses se passent entre le staff, les joueurs et le capitaine. On n'est pas dans le devoir de tout raconter, tout étaler. Après oui, mais pendant, des choses doivent rester dans les vestiaires. C'est important. On doit protéger l'équipe. »



Il en profite pour apporter son soutien à Arnaud Clément. « On ne peut pas comme ça remettre en cause le travail effectué par Arnaud et tout son staff. Ils ont fait le maximum. La préparation a été excellente. Tout a été millimétré à Bordeaux. Il n'y a pas de règle. Ce n'est pas une science exacte. On essaie de faire le maximum, et c'est ce qu'ils ont essayé de faire. Tout le monde était présent. Je pense à toute la fédération derrière. Tout a été mis en œuvre pour préparer au mieux cette rencontre. Les joueurs ont été préparés. Les aléas arrivent. Il faut faire face à tout cela avec plus de sang-froid et sérénité possible. Perdre son pilier n'est pas simple à vivre. Jo a tout donné pour la Coupe Davis depuis des années. C'est lui qui porte ses coéquipiers. Ce n'est pas simple donc, même pour les coéquipiers. C'est déstabilisant. C'est certain. Il a fallu y faire face. Ils ont bien réagi. Ils ont montré une véritable solidarité entre eux. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant