[Autres Sports] Fofana : " On est dans notre bulle "

le
0
[Autres Sports] Fofana : " On est dans notre bulle "
[Autres Sports] Fofana : " On est dans notre bulle "
Wesley Fofana, le demi-centre de l'équipe de France, s'attend à un match difficile en Irlande qu'il juge favori. Mais le joueur de Clermont pense que les Bleus pourront créer l'exploit en s'appuyant sur leur défense, et sans se préoccuper des critiques dont ils font l'objet depuis le week-end dernier.

Wesley Fofana que va-t-il falloir changer par rapport à la semaine dernière pour battre cette équipe d'Irlande ?
Il faut essayer d'être plus appliqué en attaque, dans le dernier geste et dans la finition. On est impatient de pouvoir aller là-bas et s'exprimer. On n'a pas de pression donc c'est sûr que ce sont les meilleurs matchs.

Les Irlandais sont favoris de la compétition selon vous ?
De la compétition je ne sais pas, mais de ce match là en tout cas il n'y a pas photo. Ils sont chez eux, devant un public toujours derrière eux. Donc pour ce match là, oui.

« Marquer notre territoire et montrer que l'on est présent »

Dans quel état d'esprit abordez-vous ce match ?
On va là-bas sans pression, sans se prendre trop la tête. On va chez le tenant du titre. Donc avec beaucoup d'envie, en essayant de s'améliorer un peu sur ce qui a mal fonctionné contre l'Ecosse. Il faut essayer de marquer notre territoire et montrer que l'on est présent.

Quel a été votre sentiment après l'Ecosse, de la frustration ou de la joie ?
Déjà très heureux d'avoir gagné c'est sûr. L'Ecosse avait préparé ce match, ils avaient vraiment envie de nous battre d'entrée dans ce Tournoi. Donc je pense que c'est une très bonne chose d'avoir gagné. Forcément, on regrette d'avoir raté deux, trois actions qui nous auraient mises à l'abri et peut-être libéré un peu plus. On a travaillé dessus cette semaine, on va essayer de le mettre en place ce week-end.

C'est un soulagement d'avoir gagné ce premier match ?
C'est toujours très important de gagner le premier match. Après, pour connaître un peu Vern Cotter (ndlr : le sélectionneur de l'Ecosse), ce match, il l'avait coché depuis longtemps donc c'est une bonne performance d'avoir gagné.

« On a des joueurs pour envoyer du jeu et se faire plaisir au large »

Comment travaillez-vous pour être plus efficace ?
En répétant les exercices, en répétant les mouvements. Je pense que c'est la répétition, le fait de jouer ensemble. Après, c'est en match que tu peux engranger aussi de la confiance. Essayer de le reproduire sans pression, sans écouter ce qui se dit autour. De toute façon on est dans notre bulle. On entend forcément ce qui se dit, après c'est quelque chose qu'on ne peut pas contrôler. On va rester sur ce qui est contrôlable pour nous, c'est-à-dire le terrain.

Au vu des qualités françaises qui ont été montrées depuis le début de l'ère Saint-André, est-ce qu'il faut continuer dans cette idée de jeu ou plutôt sur ce qui fait la force de l'équipe de France actuellement ?
Il faut essayer de mixer, trouver le bon équilibre entre les deux. Je pense que l'on a des joueurs pour envoyer du jeu et se faire plaisir au large. Et en même temps, on a aussi les qualités dans l'équipe pour pouvoir mieux gérer les temps faibles ou même les temps forts. On veut gagner en voyant du jeu. Mais si jamais on a le choix de gagner une Coupe du Monde en mettant deux drops ou en envoyant du jeu on va prendre les deux drops, non ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant