[Autres Sports] Finale : Strasbourg en route pour le triplé

le
0
Leader en championnat et déjà vainqueur de la Leaders Cup, Strasbourg a remporté ce dimanche soir la Coupe de France de basket-ball aux dépens du Portel, formation de Pro B (87-74).

L'armada de supporters du Portel venue garnir les gradins de la halle Carpentier n'a pas suffi. Ce dimanche soir, l'écart était trop important entre une formation de Strasbourg, leader incontesté de Pro A cette saison, et Le Portel, petit poucet de la compétition, qualifié pour la finale après un exploit retentissant contre Limoges, qui aura notamment provoqué le départ de Jean-Marc Dupraz (et d'autres succès contre Le Mans, Le Havre et l'ASVEL). Ce dimanche soir à Paris, la SIG a conquis son deuxième trophée de la saison après la Leaders Cup (87-74). Les hommes de Vincent Collet, appliqués et sérieux malgré une adversité présente dans la première moitié de la rencontre.

Louis Campbell MVP

Mais le tir au buzzer de Tadija Dragicevic, à la fin du troisième quart-temps, a fait très mal au Portel. Louis Campbell, excellent ce dimanche et élu MVP de cette finale (15 points, 4 rebonds et 3 passes) s'est chargé de conclure le travail, quand Antoine Diot se mettait à la manoeuvre. Après deux échecs en finale en 1994 et 1999, la SIG décroche enfin une première Coupe de France. Le retour en Alsace s'annonce festif. Et ce n'est peut-être que le début. Premier de la saison régulière en Pro A, les Alsaciens vont sans doute attaquer les play-offs en position de force. Pour une autre première ? Et un triplé ? Tout Strasbourg en rêve.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant