[Autres Sports] Euroligue : Un supporter de l'Etoile Rouge Belgrade tué à Istanbul

le
0
[Autres Sports] Euroligue : Un supporter de l'Etoile Rouge Belgrade tué à Istanbul
[Autres Sports] Euroligue : Un supporter de l'Etoile Rouge Belgrade tué à Istanbul
En marge de la rencontre d'Euroligue opposant l'Etoile Rouge de Belgrade à Galatasaray (Groupe D), un supporter serbe a été poignardé à mort, vendredi soir, à Istanbul.

Un drame est survenu lors de la rencontre sous très haute tension opposant l'Etoile Rouge de Belgrade à Galatasaray. Alors que les deux équipes se rencontraient du côté d'Istanbul, vendredi soir en Euroligue (Groupe D), un supporter serbe a été poignardé à mort au cours d'incidents en marge de la partie, par ailleurs remportée par les Turcs (110-103, après prolongation).  La victime, un homme âgé de 25 ans, a reçu un coup de couteau à la poitrine dans une rixe qui s'est déroulée devant la salle d'Istanbul, avant la rencontre. Le Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, s'est dit « stupéfait par ce meurtre odieux » au cours d'une conversation téléphonique avec son homologue turc, Ahmet Davutoglu, a fait savoir le gouvernement serbe dans un communiqué. « La Serbie demande (aux autorités turques) d'identifier et d'arrêter immédiatement le meurtrier et de le punir de la façon la plus sévère », peut-on encore lire.

L'agence officielle serbe Tanjug ajoute que M.Vucic a notifié au gouvernement turc que l'entraîneur de Galatasaray, Ergin Ataman, ne serait plus le bienvenu en Serbie dans la mesure où il a accusé le jeune homme tué, ainsi que l'ensemble des supporters serbes, de « terrorisme ». Toujours selon Tanjug, quelque 400 fans serbes qui avaient fait le déplacement, ont été empêchés d'acheter des billets devant la salle avant de se voir attaqués par des supporters turcs. Les médecins auraient également lutté pendant cinq heures pour essayer de sauver la victime, en vain. Pour apaiser les tensions, le premier ministre turc a regretté la mort du supporter de l'Etoile Rouge de Belgrade et promis que les autorités allaient « tout faire » pour trouver le meurtrier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant