[Autres Sports] Divers : L'Agence mondiale antidopage en colère contre Stade 2

le
0
[Autres Sports] Divers : L'Agence mondiale antidopage en colère contre Stade 2
[Autres Sports] Divers : L'Agence mondiale antidopage en colère contre Stade 2
Dimanche dans Stade 2, un reportage avait montré l'impact de l'EPO et des hormones de croissance sur huit sportifs, qui s'étaient dopé volontairement pendant une période d'un mois. Mais cela n'a pas plu à l'Agence mondiale antidopage.

Les responsables de l’Agence mondiale antidopage ont regardé le reportage diffusé dimanche dans Stade 2, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne leur a pas plu. Pour cette enquête, huit sportifs (triathlètes, trailers, athlètes…) avaient accepté de se doper pendant un mois, avec des microdoses d’EPO et d’hormones de croissance. Les résultats étaient édifiants, certains athlètes ayant vu leurs performances exploser en à peine un mois.

Mais aussi instructif et stupéfiant soit-il, le reportage n’a pas plu à l’AMA. « L’AMA a pris connaissance du reportage diffusé hier par France Télévisions et tient à faire le point. L’Agence a rendu disponible le logiciel du Passeport biologique de l’Athlète (PBA), mais n’endosse aucunement les conclusions avancées dans cette étude. En outre, l’AMA ne recommande jamais aux sportifs de servir de cobayes au sein d’études qui les inciteraient à prendre des substances visant à améliorer leur performance », explique-t-elle dans un communiqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant