[Autres Sports] Demi-finales : Garcia veut " toujours progresser ", Safarova n'a " jamais cessé d'espérer "

le
0
[Autres Sports] Demi-finales : Garcia veut " toujours progresser ", Safarova n'a " jamais cessé d'espérer "
[Autres Sports] Demi-finales : Garcia veut " toujours progresser ", Safarova n'a " jamais cessé d'espérer "
Caroline Garcia, défaite lors du premier simple de l'équipe de France en demi-finales de Fed Cup après avoir laissé filer cinq balles de match en sa faveur, s'est forcément montrée extrêmement déçue, mais ne désespère pas de remporter le troisième simple de dimanche et de voir la France atteindre la finale. Lucie Safarova s'est quant à elle réjouie de son retour en puissance tout en ayant une pensée pour sa rivale malheureuse.

« Je pense que ça ne m'est jamais arrivé, mais ma mémoire est sélective, il faut voir les statistiques, a déclaré Caroline Garcia à l’issue de sa décevante défaite (4-6, 7-6, 6-1) en demi-finales de Fed Cup, en République tchèque. Si j'ai perdu, c'est que j'ai fait des erreurs et qu'il faut encore que je progresse. Donc voilà, je vais être positive pour demain, mais après il va falloir que je sache ce qu'il y a encore à améliorer. J'essaie de viser le plus haut possible, améliorer mon jeu pour maintenant et pour l'avenir, je veux toujours progresser, aller le plus haut possible. Dans ce match, j'ai aussi fait de bonnes choses, j'ai très bien servi pendant une partie du match. Je sais que mentalement je suis forte et que je peux revenir sur le terrain demain. Il faut être positif, on a la force de continuer de se battre et d'aller chercher la victoire. »


« C'était assez sauvage, n'est-ce pas ? a pour sa part réagi Lucie Safarova, victorieuse en deux sets. Au premier set, Caroline dominait, je n'ai disposé que d'une seule balle de break, et elle a réagi par un ace. Que dire de plus... Je suis bien sûr très heureuse d'avoir réussi à sauver ces balles de match, renverser la tendance au deuxième set et apporter à notre équipe le premier point. Je n'ai jamais cessé d'espérer. C'est ça le tennis : si la dernière balle n'est pas encore jouée, il sera toujours possible de faire quelque chose. Au troisième set, j'ai amélioré mon service, Caroline était sous pression et je parvenais à contrôler le reste de la rencontre. Ça devait être dur pour elle, être tout près de la victoire... »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant