[Autres Sports] (Demi-finales d'accession) : Agen, roi du suspense, rejoint la finale

le
0
[Autres Sports] (Demi-finales d'accession) : Agen, roi du suspense, rejoint la finale
[Autres Sports] (Demi-finales d'accession) : Agen, roi du suspense, rejoint la finale
Agen s'est qualifié pour la finale d'accession en Top 14, ce dimanche après-midi, au terme d'une demi-finale complètement folle contre Perpignan. A égalité après la prolongation (32-32), les Agenais l'emportent au nombre d'essais marqués et affronteront Mont-de-Marsan pour une place dans l'élite !

Quel match et quelle atmosphère de folie ce dimanche à Perpignan ! Agen, qui a longtemps mené au score et a manqué un nombre incalculable d'occasions de tuer le suspense, a du attendre la dernière minute pour se qualifier pour la finale d'accession...grâce au nombre d'essais marqués (32-32) ! Pourtant dans cette seconde demi-finale d’accession, tout a été une histoire de séries. Perpignan a pris le match par le bon bout en infligeant un 16-0 à Agen en première période. Bousquet au pied, et Mafi, auteur du premier essai de la partie à la 7eme minute ont fait la différence. Mais en fin de première période, le SUA s’est relancé par deux essais de Petre et Toua : 16-12. Au retour des vestiaires, nouvelle série agenaise avec Taylor Paris à la baguette. L’ailier canadien, auteur de deux essais en dix minutes, permettait à Agen de reprendre les devants (19-26). Mais au lieu d’enfoncer le clou, les Agenais se tiraient une balle dans le pied en manquant trois pénalités et trois drops !

Une fin de match irrespirable

Revigorés, l’USAP sautait sur l’occasion et recollait au score avec un essai de Karl Chateau à un quart d’heure de la sirène. Dans une fin de match très tendue où les deux équipes se tenaient à 26-26, l’arbitre de la rencontre devait prendre ses responsabilités sur chaque mêlée et chaque action litigieuse. Et à ce jeu-là, c’est Agen qui perdait le combat d’intimidation avec l’exclusion temporaire de Viliamu Afatia dans la dernière minute. En infériorité numérique en prolongation, le SU Agen, déjà finaliste malheureux la saison dernière, craquait dans les dix premières minutes mais parvenait à recoller dans les cinq dernières avec deux pénalités de Lagarde, enfin décisif. Le SU Agen, finaliste malheureux la saison dernière, rejoint Mont-de-Marsan pour retrouver l'élite. Perpignan, de son côté, est condamné à une nouvelle saison au purgatoire au terme d'une rencontre phénoménale.

PRO D2 / DEMI-FINALES D’ACCESSION
Samedi 17 mai 2015
Mont-de-Marsan - Albi : 22-8
Perpignan - Agen : 32-32 (Agen qualifié au nombre d'essais marqués)

FINALE
Dimanche 24 mai 2015 (au Stade Ernest-Wallon de Toulouse)
15h : Mont-de-Marsan - Agen

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant