[Autres Sports] Cyclisme: Cavendish n'en sera sans doute pas

le
0
[Autres Sports] Cyclisme: Cavendish n'en sera sans doute pas
[Autres Sports] Cyclisme: Cavendish n'en sera sans doute pas
Ancien champion du Monde de l'Américaine, Mark Cavendish espérait revenir sur piste pour les Jeux Olympiques de Rio, en 2016. Mais face à un calendrier qui n'aide pas à doubler piste et route, face à un employeur pas forcément enclin à laisser son coureur passer l'hiver sur piste, et face à un parcours qui n'est pas fait pour lui, le sprinter britannique semble avoir fait son choix.

Mark Cavendish voulait participer Jeux Olympiques de Rio, en 2016, que ce soit sur piste ou sur route. Mais, comme il s'en est expliqué à la BBC, trop de contraintes rendent un tel rêve tout simplement impossible. « Ce n'est pas encore décidé à 100%, mais c'est compliqué, se lamente Mark Cavendish.. Ça n'arrivera sans doute pas, si je suis honnête, j'ai du travail à faire sur la route. » Face à cela, il blâme l'UCI, qu'il accuse de tuer le cyclisme sur piste en contraignant son calendrier à l'hiver, là où les cyclistes sur route sont en pleine préparation pour la saison, une période importante donc où les employeurs ne seront pas ouvert à cela, ce qui n'aide pas les « routiers » à participer à des épreuves sur piste.

Réaliste, il avoue aussi que le circuit tracé à Rio ne lui convient sans doute pas, trop vallonné. « Le parcours de la course en ligne ne me convient pas. Le contre-la-montre, eh bien, je n'en suis pas un spécialiste. Et en ce qui concerne la piste, l'UCI a totalement séparé la piste et la route, enrage Mark Cavendish. Donc vous devez faire ce que Sir Bradley Wiggins est en train de faire et quitter le cyclisme sur route pour se qualifier pour le cyclisme sur piste. Ça tue le cyclisme sur piste car vous n'avez plus les stars de la route qui viennent sur piste. Le cyclisme sur piste est voué à la mort, plus particulièrement pour les épreuves d'endurance. En tant qu'athlète britannique, je veux faire les Jeux Olympiques mais c'est difficile. Je ne peux pas les faire sur route, en contre-la-montre et sur piste. Il n'y a aucune autre manière pour moi de me qualifier sur piste sans quitter la route. » Et à un an de la fin de son contrat avec Etixx-Quick-Step, déclarer vouloir quitter le cyclisme sur route rendrait difficile les négociations pour une prolongation de contrat.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant