[Autres Sports] Claude Onesta : " Faire tomber l'Argentine de son nuage "

le
0
[Autres Sports] Claude Onesta : " Faire tomber l'Argentine de son nuage "
[Autres Sports] Claude Onesta : " Faire tomber l'Argentine de son nuage "
Plutôt satisfait de la victoire contre la Suède même si certains cadres ont déçu, Claude Onesta se méfie beaucoup de l'Argentine, adversaire des Bleus en huitième de finale lundi.

Claude Onesta, qu'avez-pensez de ce match face à la Suède ?
Ceux qui étaient en confiance jusqu'à aujourd'hui, l'étaient moins ce soir. Je pense à Daniel (Narcisse) par exemple qui fait un début de match plutôt raté, à Niko (Karabatic) qui a pratiquement été gêné tout le match par cette défense un peu hybride. Du coup, si l'on n'est pas dangereux de loin, on ne fait pas monter la défense et les espaces à 6 mètres sont réduits. Je pense que Cédric Sorhaindo a vraiment fait un gros match, ne serait-ce que pour obtenir tous les penaltys qu'il a obtenus. Il a vraiment fallu qu'on aille au bout du bout mais je crois que le courage est parfois aussi un élément de la performance et, gagner un match à enjeu comme celui-là, dans un contexte aussi délicat, est quand même une belle satisfaction. Il y a une vraie belle performance de Guillaume Joli sur penalty. Kentin Mahé a plutôt fait une bonne entrée avec de la fraîcheur et du culot. Aujourd'hui, il fallait tout pour s'en sortir. 

Que pensez-vous de l'équipe d'Argentine, que vous allez affronter en huitième de finale ?
Si je le juge au premier degré, comme tout le monde, je vais dire que c'est un bon tirage. D'autant plus qu'on les a joués en préparation et battus facilement. Sauf que, lorsqu'on regarde véritablement leurs performances depuis le début de la compétition, ils sont présents à tous les matchs. Ils font match nul avec le Danemark, ce qui n'arrive pas tous les jours. Derrière, ils perdent d'un but contre la Pologne. Ce soir, ils sont capables de battre les Russes dans un match déterminant, en dominant pratiquement toute la partie. Contrairement à nous, c'est une équipe qui est aujourd'hui pleinement rentrée dans sa compétition, pleinement rassurée sur son jeu. C'est une équipe qui a, de toute évidence, déjà réussi sa compétition et qui va vouloir surfer sur son nuage. Il va falloir qu'on s'emploie à la faire tomber de ce nuage. Ce n'est pas qu'une équipe courageuse. Elle a du brio, elle est très homogène donc peut-être que le match d'aujourd'hui va nous servir à garder de la lucidité et surtout beaucoup d'humilité.

Propos recueillis par notre envoyé spécial à Doha, Maël Seror

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant