[Autres Sports] Ça va bouger chez les Canaris

le
0
[Autres Sports] Ça va bouger chez les Canaris
[Autres Sports] Ça va bouger chez les Canaris
Après avoir été interdit de recrutement, Nantes va pouvoir retourner sur le marché cet été. L'occasion s'incorporer du sang neuf dans un groupe qui a assuré son maintien parmi l'élite. Maintenant, il s'agit de miser juste.

Malgré la défaite de samedi soir à Bordeaux (2-1, 36eme journée de Ligue 1), Nantes peut dormir tranquille en cette fin de saison. Alors que le maintien est dans la poche, les Canaris peuvent d'ores et déjà dresser un premier bilan et préparer le Mercato d'été. Avec quarante-quatre points, les coéquipiers d'Olivier Veigneau ont réalisé une saison convaincante. Interdit de recrutement, le FCN ne partait pas forcément avec la faveur des pronostics dans l'optique de la course au maintien, mais Michel Der Zakarian a su trouver le bon équilibre et assurer l'essentiel avec des moyens restreints.

Maintenant, il s'agit de se poser les bonnes questions et de viser juste sur le marché des transferts. Alors que Serge Gakpé est promis au Genoa, le club du président Waldemar Kita devrait aussi se séparer de quelques cadres afin de renflouer les caisses et d'incorporer du sang neuf. Papy Djilobodji (notamment surveillé par le Celtic Glasgow) ou encore Lucas Deaux (qui ne laisse pas insensible le Rayo Vallecano) sont ainsi présentés comme des partants potentiels.

Les Nantais vont également devoir gérer les cas de Jordan Veretout, qui a tapé dans l'½il de certaines formations étrangères, ou encore de Vincent Bessat, qui arrive en fin de contrat, Rémy Riou ayant lui récemment rempilé. Dans l'autre sens, il ne faut pas s'attendre à des folies, mais ça n'empêche pas l'actuel douzième du championnat de France de suivre plusieurs éléments, notamment à l'étage inférieur (Kodjia, Le Bihan, Le Marchand, Souprayen). Parmi l'élite, Ludovic Baal, le latéral gauche de Lens, et Eric Bauthéac, le milieu de terrain offensif de Nice, ont par exemple été ciblés pour renforcer une formation qui devrait rester entraînée par Michel Der Zakarian, même si ce dernier vient de confier ses intérêts à Jean-Pierre Bernès. Une décision qui n'est pas neutre. Comme le futur marché des Canaris.

 

 

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant