[Autres Sports] C.Onesta : " Leur faire boire la tasse "

le
0
[Autres Sports] C.Onesta : " Leur faire boire la tasse "
[Autres Sports] C.Onesta : " Leur faire boire la tasse "
Devant la presse dimanche, le sélectionneur de l'équipe de France Claude Onesta a évoqué l'Argentine, adversaire des Bleus en huitièmes de finale du Mondial lundi au Qatar. S'il trouve que ses joueurs sont talentueux, il ne les craint pas pour autant.

Claude Onesta, que pensez-vous de cette équipe d'Argentine ?
Ils sont présents dans tous les matchs qu'ils ont eu à jouer. Contre le Danemark ils sont à -5, -6, mais à force de combativité, de justesse aussi, ils reviennent dans le match pour faire un nul. Ils perdent d'un but contre les Polonais. Ils font jeu égal avec les Allemands pendant pratiquement 45 minutes. Ils dominent les Russes presque tout au long de la rencontre. Donc ils sont véritablement très justes dans ce qu'ils font.

Quelles sont ses caractéristiques selon vous ?
Il y a une homogénéité et une confiance dans leur jeu qui est réelle. Donc on ne va pas jouer l'équipe d'Argentine qu'on a jouée à Nantes, c'est une évidence. Cela ne sera pas le même match. Maintenant, ils ne doivent pas non plus être ravis de jouer l'équipe de France. Ils sont rarement sortis vainqueurs de nos rencontres. Ils savent bien que le challenge est compliqué mais il va falloir qu'on leur appuie sur la tête pour arriver à leur faire boire la tasse quand même.

Sur quels joueurs la défense va-t-elle devoir avoir une attention particulière ?
On voit un Diego Simonet qui est plutôt rayonnant. Mais tous le sont, parce que Pizarro quand vous le regardez, vous vous dites qu'il n'a pas tout au départ pour faire un grand joueur de handball. Sauf qu'à la sortie, quand vous voyez l'efficacité qu'il a dans des secteurs variés du jeu, vous vous dites que ce sont des types qui sont en pleine confiance. On sent un groupe très lié, très uni. Et tout le monde est plutôt efficace et présent. Ils étaient dans une réussite que l'on trouvait très sympathique jusqu'à avoir à les rencontrer.

Ce sera une rencontre particulière pour beaucoup de joueurs qui évoluent ensemble en D1. Jusqu'où peut aller cette équipe argentine ?
Si on considère le projet qui était le leur, ils ont déjà réalisé une performance qui valide une fois de plus le travail du hand argentin. Maintenant l'appétit vient en mangeant il n'y a pas de raisons qu'ils n'aient pas envie. Ils vont rencontrer surement l'équipe qui est pour eux le repère du haut niveau. Ils sont assez liés à notre culture du handball car bon nombre de joueurs évoluent dans le Championnat de France. Les liens que l'on a avec eux font qu'on échange beaucoup. On les a beaucoup aidé à progresser (rires).

Il faut donc faire attention à ce que l'élève ne dépasse pas le maître ?
Ce n'est pas devenu une équipe extraordinaire du jour au lendemain. Ils ont beaucoup de confiance. A nous d'affaiblir cette confiance pour peut-être les ramener à ce que sont leurs difficultés.

Propos recueillis par Maël Seror au Qatar

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant