[Autres Sports] C.Onesta : " La nouvelle formule va avoir une incidence "

le
0
[Autres Sports] C.Onesta : " La nouvelle formule va avoir une incidence "
[Autres Sports] C.Onesta : " La nouvelle formule va avoir une incidence "
Même si le sélectionneur de l'équipe de France Claude Onesta souhaite aller jusqu'à un nouveau titre mondial, il n'oublie pas pour autant la difficulté pour atteindre ce niveau. Et notamment ce premier match piège vendredi contre la République tchèque (à 19h).

Claude Onesta, dans quel état d'esprit est l'équipe de France avant son premier match ?
On a voyagé toute la journée d'hier (mercredi) donc on n'a pas vraiment pu s'étalonner. On s'installe, on prend un peu la mesure de l'organisation. Et là on rentre dans le quotidien avec l'entraînement. Avec une première nouveauté, et une mauvaise surprise, qui est l'obligation de participer à la cérémonie d'ouverture. C'est-à-dire passer trois heures à attendre je ne sais pas quoi... Tout à coup, à la veille du match, on t'impose trois heures de cinéma. Donc on a nous aussi notre part d'adaptation, voire d'accommodation. Ce n'est quand même pas dramatique, on est dans de bonnes conditions de vie.

Daniel Narcisse pourra-t-il tenir sa place contre les Tchèques ? Son absence peut-elle avoir un impact sur le groupe ?
Daniel Narcisse recommence à courir, à s'entraîner. Il sera encore un peu géré (sic) mais cela va, je l'espère, devenir de moins en moins un cas particulier ; et de plus en plus un joueur à part entière. Les 17 joueurs sont liés à l'incertitude de Daniel Narcisse. S'il n'était pas aligné demain (vendredi), ce qui est probable, je pense qu'on ne mettrait pas les 16 autres sur la liste, ce qui imposerait au moment où il nous rejoindrait de faire un changement. Et comme on n'a que deux changements possibles, cela serait bête d'en perdre un aussi vite. Il est évident que l'on va prendre l'option de n'inscrire que 15 joueurs sur la feuille.

On sait que l'équipe de France a toujours du mal à entrer dans ses tournois. En avez-vous parlé aux joueurs ?
Bien sûr, c'est ce que je viens de leur dire. La difficulté pour une équipe comme la nôtre c'est, quand vous avez l'ambition d'aller pas loin du bout, de se dire qu'il faut être bon pendant une quinzaine de jours. Ces équipes-là (ndlr : la plupart des adversaires du premier tour) savent pertinemment qu'elles ne joueront pas la compétition jusqu'à la fin. Et c'est vrai qu'elles ont les capacités à s'engager très tôt pour essayer de réussir des exploits dès le départ. Donc cela veut dire qu'au tout début de la compétition, ces équipes-là sont complètement mobilisées.

« Il ne faut pas perdre le 8eme de finale »

Que pensez-vous de la République tchèque ?
Il est évident que la République tchèque perdra de sa qualité de jour en jour par manque de joueurs de très haut niveau. Ce sont toujours des équipes qu'il vaut mieux jouer au cinquième match qu'au premier. Notre difficulté, c'est de se préparer à ce niveau d'agressivité et de combat. Alors que, parfois, on a tendance à penser que la vraie compétition démarrera la deuxième semaine. Pour bien préparer la deuxième semaine, il ne faut pas complètement avoir raté la première.

Est-ce que vous craignez la nouvelle formule de la compétition avec une seule phase de poules puis un tableau final à partir des 8emes ?
La nouvelle formule va vraiment avoir une incidence sur la compétition. Quand on était sur des formules de poules successives, les équipes les mieux constituées en bénéficiaient. Quelle que soit la compétition, il est plus facile pour un outsider de réussir un hold-up sur un match que sur plusieurs matchs. Le côté aléatoire de la compétition va la rendre plus intéressante. Vous pouvez gagner vos cinq matchs de poule puis perdre votre 8eme de finale et avoir une compétition ratée.

On imagine que votre objectif est un nouveau titre mondial ?
L'objectif avéré est bien sûr le titre mondial. Mais c'est aussi l'accès à une place qualificative pour les Jeux Olympiques. Donc, c'est forcément un objectif majeur. Ensuite, si le titre mondial n'était pas obtenu, à minima notre objectif est de finir dans les sept premiers pour être qualifié pour un Tournoi de Qualification Olympique (TQO). Donc il ne faut pas perdre le 8eme de finale. Cela nous mettrait dans un projet délicat en vue de participer aux Jeux de Rio.

Maël Seror (au Qatar) et Thomas Mico

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant