[Autres Sports] Bordeaux-Bègles : Plus de joker pour les phases finales

le
0
[Autres Sports] Bordeaux-Bègles : Plus de joker pour les phases finales
[Autres Sports] Bordeaux-Bègles : Plus de joker pour les phases finales
Bonne surprise du début de saison, Bordeaux-Bègles n'en finit plus de décevoir en 2015. Désormais 9eme de Top 14, le club aquitain se déplace à Castres avec la ferme intention de renouer avec le succès, sous peine de voir le top 6 s'éloigner pour de bon.

A Bordeaux, on s'était peut-être emballé trop vite. Début octobre, alors que les Girondins venaient de passer 51 points à Clermont et 59 à Castres, le rugby français se prenait d'affection pour une équipe joueuse et résolument portée vers l'attaque. A raison, car à l'époque, après neuf journées de championnat, l'UBB était la seule équipe capable de faire tomber à la fois le Racing-Métro, Montpellier et Clermont, tout en ne s'inclinant que de cinq petits points sur la pelouse de Toulon.

Neuf défaites en douze matchs

Mais depuis ce large succès contre Castres (59-7), rien ne va plus à Bordeaux-Bègles. Douze journées de Top 14, au cours desquelles les coéquipiers de Yann Lesgourgues n'ont goûté à la victoire qu'à trois reprises. Le reste ? Neuf défaites, dont trois à domicile, faisant chuter l'UBB à la 9eme place du championnat et remettant en question sa participation aux phases finales. Le dernier en date, le week-end dernier contreLa Rochelle(21-22), n'est pas passé. Surtout que l'atmosphère du moment à Bordeaux-Bègles est tout sauf tranquille, avec un entraîneur, Raphaël Ibanez, dont l'avenir demeure flou, son nom revenant sans cesse pour prendre la succession de Philippe Saint-André à la tête du XV de France. Alors à l'heure de la reprise, les joueurs sont prévenus : le temps presse. « On n'a plus le temps. Il faut remettre les objectifs et l'état d'esprit dans l'axe. Le challenge est plus dur désormais, mais il reste cinq matchs et on peut toujours faire quelque chose de bien », tonne l'entraîneur des avants Régis Sonnes, dans des propos relayés par Sud Ouest.

« Castres ? Une épreuve pour l'équipe »

Un challenge d'autant plus compliqué que le club aquitain va devoir se déplacer deux fois d'affilée, à Castres et Lyon, les deux relégables. Et comme l'UBB ne s'est imposée qu'une seule fois à l'extérieur en 2014-2015, la confiance n'est pas au rendez-vous. « Pour aller là où on veut, il faut un engagement au quotidien à 100 %. On y a travaillé, comme d'habitude. Aujourd'hui, la question est la motivation profonde. On peut travailler tant qu'on veut sur le plan technique, si on n'avance pas, on perd les impacts... Une défaite à domicile comme celle-là nous oblige à trouver des solutions rapides pour être performant tout de suite, en équipe. Castres va être une épreuve pour l'équipe », poursuit Régis Sonnes. En cas de revers contre le CO, les coéquipiers de Lionel Beauxis pourront faire une crois sur le top 6. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant