[Autres Sports] Bleus / N.Karabatic : " En France on a une tradition, c'est de gagner "

le
0
[Autres Sports] Bleus / N.Karabatic : " En France on a une tradition, c'est de gagner "
[Autres Sports] Bleus / N.Karabatic : " En France on a une tradition, c'est de gagner "
Nikola Karabatic estime que c'est la phase de poules qui va conditionner le reste du Mondial des Experts au Qatar. Un premier tour déterminant selon lui au vu des adversaires potentiels des Bleus en 8emes de finale.

Nicolas Karabatic, êtes-vous opérationnel après cette préparation ?
On est opérationnel, c'est sûr. On a fait, je pense, une très, très bonne préparation. Cela faisait longtemps qu'on ne s'était pas aussi bien préparé. On a eu beaucoup de temps pour travailler car le Mondial commence un peu plus tard que ces dernières années. Donc on s'est très bien préparé, on a beaucoup bossé à l'entraînement depuis Capbreton jusqu'aujourd'hui.

Comment les joueurs de l'équipe arrivent-ils à se remobiliser après avoir tout gagné ?
C'est savoir se remettre en cause, savoir repartir à zéro après toutes les compétitions que l'on a gagné. C'est vraiment cela la clé de nos succès. C'est, bien sûr, d'avoir une super génération de joueurs avec un talent exceptionnel mais aussi très forts mentalement. Et qui savent justement après chaque compétition se remettre en cause. Parce qu'on sait tous que c'est la différence entre les bonnes équipes, les équipes qui vont gagner un titre, et les meilleures, celles qui marquent l'histoire de leur sport, celles qui deviennent des dynasties.

Quels seront les principaux adverses de l'équipe de France dans cette course pour un nouveau titre mondial ?
Pour l'instant le plus dangereux, c'est la République Tchèque pour notre premier match. J'essaie de ne pas voir plus loin parce je pense qu'il y aura pas mal de surprises dans ce Mondial. On a un groupe difficile avec la Suède et l'Islande, qui ont fait des bons matchs de préparation, qui sont des équipes de très haut niveau. Ils vont vouloir prendre la première place de ce groupe-là parce que le groupe que l'on va croiser en 8eme va être très difficile (ndlr : Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Danemark, Pologne, Russie). Et que si tu ne finis pas dans les deux premières places tu vas jouer un des favoris pour le titre en 8emes. Donc il faut être très bon dès les phases de poule.

« En défense, je pense qu'on a passé un cap »

Est-ce que la perspective d'un cinquième titre pour l'équipe de France vous motive ? En plus cela coïncide avec les vingt ans du premier sacre en 1995...
Le premier titre de champion du monde du sport co français je crois, oui. C'est symbolique. Après les symboles c'est bien mais il ne faut pas trop s'y attacher parce que cela peut rajouter de la pression. Mais toute source de motivation peut être bonne à prendre. En France on a une tradition en handball, c'est de gagner. On va essayer de la perpétuer.

Le fait de partir sans Luc Abalo et avec un Daniel Narcisse qui, pour l'instant, ne s'entraîne pas, est-ce que cela change quelque chose pour les Bleus ?
Bien sur que cela pèse. Ce sont deux tauliers de l'équipe de France, deux joueurs qui font partie des meilleurs joueurs du monde à leur poste, et même en général. Donc bien sûr que cela affecte l'équipe, son niveau de jeu. Mais ce sont les aléas du sport, cela peut nous arriver. A nous de trouver les solutions. Aux joueurs qui ont peut-être moins de temps de jeu avec la présence de Luc et Daniel de prendre plus de responsabilités, d'apporter tout leur savoir à l'équipe de France.

La défense l'année dernière avait été efficace, notamment avec l'apport de votre frère Luka. On a l'impression qu'elle a encore passé un cap cette année.
On a très, très bien joué sur ces trois matchs amicaux en défense. Il y a eu vraiment un niveau de jeu, par moments, très impressionnant. La défense nous a toujours apporté beaucoup de garanties et elle continue. Je pense qu'on a passé un cap depuis l'Euro parce qu'on a eu un an pour travailler, pour trouver nos automatismes. Cette défense est un gros point de satisfaction.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant