[Autres Sports] Bleus : Grébille veut " tout donner "

le
0
[Autres Sports] Bleus : Grébille veut " tout donner "
[Autres Sports] Bleus : Grébille veut " tout donner "
Mathieu Grébille, l'arrière gauche de l'équipe de France, a évoqué le quart de finale à venir face à la Slovénie mercredi (19h), une équipe qu'il connaît bien.

Mathieu Grébille, vous vous apprêtez à affronter une équipe que vous connaissez bien !
C'est vrai que j'en connais quelques uns, je ne suis pas le seul à les connaître. Ils ont des joueurs de qualité. Je les côtoie toute l'année donc je peux le dire. Ce sont de très bons attaquants, de très bons tireurs. Ils ont une qualité de shoot exceptionnelle. Ils sont peut-être un peu moins performants en défense.

Ce sont surtout de bons tireurs à 7 mètres ?
Ça dépend des moments. Ce ne sont pas forcément des joueurs qui vont tirer à 12 mètres mais ils en sont capables. Gajic (Dragan) est capable de tirer avec des angles très réduits. Même à l'entraînement, il y a des jours où je me demande comment il fait. Il faut se méfier. Kavticnik (Vid), il n'est pas épais mais ça part. Il a un shoot assez atypique, il faudra bien préparer ça à la vidéo et à l'entraînement.

Ça vous fait plaisir de les retrouver ?
Oui, bien sûr. On en connaît pas mal donc c'est toujours marrant de se retrouver face à face alors que l'on joue dans la même équipe tous les jours mais ce n'est pas la première fois que ça arrive. Dans les autres équipes, il y a aussi pas mal de joueurs qu'on connaît. Par exemple, hier (lundi), face à l'Argentine, on en connaissait pas mal aussi. C'est la compétition, ça fait partie du jeu. Il n'y a pas d'animosité mais le terrain, c'est le terrain. Ça ne nous empêchera pas d'aller boire un coup ensemble après, quel que soit le résultat, même si j'espère que la France gagnera (sourire).

Vous avez la pression avant ce match ?
Non, pas forcément. Comme je l'ai dit, j'essaye de me concentrer sur ce que je peux apporter à l'équipe, je ne suis pas en train de me mettre la pression. Je préfère me dire que j'ai une chance énorme de vivre ça, d'être ici. Il y a des jours où on est plus ou moins en réussite, c'est différent de ce que l'on peut vivre en club. Il y a énormément de joueurs qui aimeraient être à notre place. Je pars du principe que je dois tout donner, ne rien regretter. Je veux sortir de là, quelque soit le résultat, en ayant tout donné et en me disant que je n'ai rien à regretter.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant