[Autres Sports] Bleues : Marion Rolland a " tout de suite senti la rupture "

le
0
[Autres Sports] Bleues : Marion Rolland a " tout de suite senti la rupture "
[Autres Sports] Bleues : Marion Rolland a " tout de suite senti la rupture "
Dans un communiqué, la championne du monde de descente 2013 Marion Rolland, victime d'une nouvelle rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, a expliqué qu'elle était presque soulagée en entendant le diagnostic, car elle s'attendait à pire.

Depuis mercredi matin, Marion Rolland sait qu'elle ne défendra pas son titre de championne du monde de descente à Vail début février. La skieuse de 32 ans souffre d'une nouvelle rupture du ligament croisé antérieur du genou droit, mais elle a pris la nouvelle de façon presque positive. « J'ai tout de suite senti la rupture dans mon genou avant de tomber jusque dans les filets de sécurité, explique-t-elle dans un communiqué. J'espérais dans un coin de ma tête que les médecins ne confirmeraient pas mes sensations mais c'était utopique. Depuis mon retour en France, je pensais même que le diagnostic serait en fait plus grave avec des lésions sur le plateau tibial et sur mon ligament latéral déjà bien abîmé. La rupture du ligament croisé antérieur « seule » annoncée par le docteur a presque été un soulagement ce matin... J'aurais très mal vécu devoir être opérée dans l'urgence. Mon genou est tout de même fortement traumatisé avec une grosse entorse du ligament latéral interne et les douleurs restent fortes aujourd'hui. »

« Tailler des courbes à pleine vitesse est plus fort que tout »

La skieuse se fera opérer dans un mois à l'hôpital de Lyon, et assure que le moral est bon. « Je n'ai pas de regret d'avoir tenté le coup. Je ne pouvais pas arrêter ma carrière sur ma précédente blessure, j'étais dans une phase de confiance. J'ai tout mis en œuvre pour revenir et je suis heureuse d'avoir remis un dossard et de m'être préparée avec toute mon énergie pour ces championnats du monde. C'est sûr, c'est dur d'être à nouveau arrêtée en plein élan, mais je connaissais les règles en décidant de reprendre le chemin du haut niveau. La sanction est rapide et sévère dans les disciplines de vitesse mais cela a toujours fait partie de mon quotidien et le bonheur de pouvoir tailler des courbes à pleine vitesse est plus fort que tout ». Marion Rolland s'exprimera prochainement sur la suite qu'elle souhaite donner à sa carrière.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant