[Autres Sports] Benjamin Kayser : " Rendre une belle copie dimanche "

le
0
[Autres Sports] Benjamin Kayser : " Rendre une belle copie dimanche "
[Autres Sports] Benjamin Kayser : " Rendre une belle copie dimanche "
Le talonneur du XV de France était présent en conférence de presse mardi, et s'est montré déterminé à l'idée de montrer une bien meilleure image dimanche en Italie. Le Clermontois ne veut pas penser à une éventuelle défaite à Rome.

Benjamin Kayser, qu'avez-vous pensé des critiques qui ont fleuri autour de l'équipe de France ces derniers jours ?
D'abord, c'est de la critique constructive. On est les premiers à dire que les performances ne sont pas suffisantes. On a besoin de bosser très dur pour rendre une belle copie dimanche. Il faut aussi de la solidarité, car il n'y a qu'à 30 et en ayant tous un but commun qu'on va réussir à faire quelque chose de bien, staff et joueurs compris. L'objectif de dimanche, c'est de représenter fièrement la France, de faire quelque chose de bien. Pour ça, il nous faut une grande semaine de travail, beaucoup d'appétit et se dire que ça va être un grand rendez-vous.

Comprenez-vous que le public soir déçu ?
Les premiers désolés dans le vestiaire, c'était le staff et nous. On est les premiers désolés d'avoir perdu à domicile, devant un public venu en masse. On n'a pas besoin d'attendre les articles du lundi ou du dimanche, ou même la secouée de Philippe, pas celle devant la presse, mais celle entre quatre murs, qui était naturelle et justifiée. Il est déçu, c'est un compétiteur, il a envie qu'on fasse les choses bien. Quand on n'est pas bon, on mérite de se faire taper sur les doigts. On a envie de montrer tout notre amour et notre fierté de représenter la France. On encaisse les critiques, qui sont normales.

Qu'avez-vous pensé en revoyant la vidéo du match contre les Gallois ?
On était relativement conscient, avant de revoir la vidéo, de nos manques, d'avoir manqué un peu d'ambitions. Quand on a 3-4 occasions, il faut les mettre. On a l'impression de ne pas avoir joué au maximum de notre potentiel, c'est ce qui rend les regrets encore plus grands.

 « Montrons une belle image dimanche et ensuite on verra »

Quelle était l'utilité de votre réunion entre joueurs dimanche ?

C'était de montrer qu'on cherche des solutions, qu'on se creuse la tête, qu'on est investi. Il faut passer du mode « je pense à ma petite personne et j'espère être là la semaine prochaine » à « se comporter en groupe ». Pour ça, il fallait qu'on se parle, autour de Thierry. C'était très constructif et très utile. L'idée, c'était que si des mecs avaient quelque chose sur le c½ur, qu'on en ait le c½ur net.

Peut-on parler de crise au sein du XV de France ?
Crise, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que les résultats ne sont pas là ? Absolument. Ça veut dire qu'on attend plus de nous ? Absolument. Crise, ça me semble être un mot un petit peu fort. S'il faut changer des joueurs parce qu'on n'est pas bons, c'est la règle du jeu n°1, on le sait. L'équipe de France n'appartient à personne. Porte le maillot pendant un petit moment, et essaie de le rendre un peu plus beau que quand tu l'as récupéré, et puis c'est tout. Honnêtement, on n'est pas venu ici abattu, la tête dans les chaussettes. C'est du bonheur.

Que pensez-vous de vos deux derniers adversaires dans ce Tournoi, l'Italie et l'Angleterre ?
Les Italiens m'ont fait très bonne impression, même contre les Irlandais, où ils loupent le coche en vingt minutes. Contre les Ecossais, je les ai trouvés sérieux. L'équipe d'Angleterre est plus impressionnante encore. On sait qu'on a devant deux rendez-vous, et on se doit de faire mieux et de faire quelque chose de grand.

Pensez-vous déjà à ce qu'il pourrait se passer en cas de défaite à Rome ?
Si malheureusement il y a une défaite dimanche, des décisions seront prises et il faudra les assumer et les comprendre. Mais plutôt que de penser à la semaine prochaine, je préfère me concentrer sur l'Italie, faire quelque chose de grand, y aller avec le sourire plutôt que de se dire « on est en crise et éventuellement lundi il se passera quelque chose ». Gagnons dimanche, donnons le meilleur de nous-mêmes, montrons une belle image et ensuite on verra.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant