[Autres Sports] ATP : Djokovic fier de son record

le
0
[Autres Sports] ATP : Djokovic fier de son record
[Autres Sports] ATP : Djokovic fier de son record
Premier joueur de l'histoire à réussir le doublé Indian Wells - Miami à trois reprises, Novak Djokovic ne pouvait qu'être fier de sa réussite. Auteur d'un début de saison quasi-parfait, le Serbe va désormais un peu se reposer avant de se lancer dans son grand objectif : gagner Roland-Garros.

Remporter coup sur coup les Masters 1000 d'Indian Wells et Miami à trois reprises. Cela n'était jamais arrivé avant ce dimanche, où Novak Djokovic a écrit une page supplémentaire de l'extraordinaire Livre des Records du « Big Four » des années 2000-2010. Comme en 2011 et 2014, le Serbe a réussi le doublé et cela le réjouit au plus haut point. « J'essaie de profiter de ce que je vis en ce moment. Je me sens en confiance, je me sens bien physiquement. Je suis fier d'avoir battu un nouveau record mais ce n'est pas quelque chose qui va nuire à ma discipline, à mon sérieux à l'entraînement, cela me motive même encore plus. Je vais continuer ce que je fais, avec le même état d'esprit, la même routine au quotidien, parce que c'est cela qui m'a amené au niveau où je suis », a expliqué le n°1 mondial en conférence de presse après sa victoire 7-6, 4-6, 6-0 sur Andy Murray dimanche.

Une bataille physique contre Murray

Un match où il a fait la différence physiquement dans la dernière manche, après deux premiers sets accrochés. « Les conditions n'étaient pas faciles, il faisait très chaud, mais c'était pareil pour tous les deux. Dans ces conditions, il faut essayer de faire durer les échanges et de saisir l'occasion dès qu'elle se présente. Dans le premier set, on est tous les deux passé par des hauts et des bas, mais j'ai mieux joué dans le tie-break. J'ai bien débuté le deuxième set, j'aurais pu saisir ma chance pour faire le break, je pense que j'aurais pu gagner en deux sets, mais Andy a mieux joué. Le début du 3eme set a été important, les deux premiers jeux ont duré longtemps, je les ai gagnés et cela a fait la différence, car Andy était fatigué après. C'était avant tout une bataille physique, à défaut de grand tennis, car on a tous les deux le même jeu. »

Roland-Garros, l'objectif ultime

Depuis le début de la saison, Novak Djokovic est à la tête d'un bilan de 25 victoires pour 2 défaites. Il a remporté l'Open d'Australie, et donc Indian Wells et Miami, et n'a perdu qu'en quart de finale contre Ivo Karlovic à Doha, et en finale à Dubai face à Roger Federer. « Je ne pouvais pas rêver d'un meilleur début de saison, convient-il. J'ai gagné les trois titres les plus importants de l'année. J'espère pouvoir profiter de cette confiance sur terre battue, c'est très important pour moi avant Roland-Garros. On verra, je me sens bien physiquement en ce moment, mais je veux prendre les tournois les uns après les autres. Je vais prendre aussi un peu de repos, car j'ai beaucoup joué, on verra bien ce qui va se passer. » Le Serbe va désormais pouvoir profiter de son fils pendant une semaine, avant de disputer le tournoi de Monte Carlo (où il habite) à partir du 13 avril. Madrid (3 mai) et Rome (10 mai) suivront, avant bien sûr, le grand rendez-vous de Roland-Garros, qu'il espère remporter pour la première fois de sa carrière, à 28 ans. Et pourquoi pas commencer à viser le Grand Chelem sur l'année  2015 ? Au vu de sa domination cette saison, tout semble possible.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant