[Autres Sports] Astana : Décision ajournée au 24 avril prochain

le
0
[Autres Sports] Astana : Décision ajournée au 24 avril prochain
[Autres Sports] Astana : Décision ajournée au 24 avril prochain
Selon la Gazzetta dello Sport, la Commission des licences de l'UCI aurait décidé d'ajourner sa décision au 24 avril prochain suite à une audition des responsables de l'équipe Astana longue de neuf heures et qualifiée de tendue.

Astana devra encore attendre pour connaître son sort. Selon des informations publiées par le quotidien italien La Gazzetta dello Sport, l'équipe kazakhe devrait être fixée le 24 avril prochain, suite à la décision de la Commission des licences de l'Union Cycliste internationale d'ajourner sa décision à l'issue de l'audition des responsables de l'équipe Astana ce mercredi. Durant les neuf heures que cette audition a durée, audition qualifiée de tendue, des responsables de l'UCI et de l'Institut des Sciences du Sport de l'Université de Lausanne auraient insisté sur le fait que l'équipe Astana devait perdre sa licence World Tour, qui lui assure l'accès aux principales courses du calendrier mondial.

Face à ces accusations et à cette demande, le manager de l'équipe Alexandre Vinokourov, le directeur sportif Dimitriy Fofonov et le médecin de l'équipe Joost De Maeseneer ont défendu leur position et tenté de convaincre la Commission des Licences de leur maintenir sa confiance malgré les cas de dopage qui se sont multipliées ces derniers mois parmi ses membres. Les représentants de l'équipe Astana se sont appuyés sur une lettre de Vincenzo Nibali, transmise directement par e-mail à Pierre Zappelli, président de la Commission des Licences. Une lettre où Nibali se présente comme « un symbole de la lutte contre le dopage ».

Reste que le cas Astana est extrêmement politique au sein d'une UCI encore affaiblie par les différentes affaires de dopage et du soutien apporté par d'anciennes figures dirigeantes de l'instance mondiale à des coureurs comme Lance Armstrong. Face à la menace de retrait de la licence World Tour de l'équipe Astana, l'UCI se présente divisée avec plusieurs de ses membres, dont le président de la Fédération Italienne de cyclisme Renato Di Rocco et de la Fédération Russe de cyclisme Igor Makarov qui sont contre ce retrait. Ces considérations politiques font dire à la Gazzetta que l'ajournement de la décision est une décision elle aussi politique, faite pour affirmer la position indépendante de la Commission des Licences. Mais, officiellement, cet ajournement a été décidé par le président Pierre Zappelli pour donner le temps à l'équipe Astana de préparer sa défense. La licence World Tour d'Astana tient toujours à un fil.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant