[Autres Sports] Arnaud Clément est prêt à assumer son rôle de capitaine de Coupe Davis

le
0

Arnaud Clément, que ressentez-vous aujourd?hui ?
Pour moi c?est une immense fierté d?avoir le soutien des joueurs et de la Fédération, c?est très important. Je ressens aussi que ce poste-là n?est pas une fin, mon but est de gagner la Coupe Davis. C?est à moi de tout faire et de donner toute mon énergie pour que l?on arrive à cet objectif.

Vous étiez encore joueur il y a quelques jours, vous sentez-vous déjà capitaine ?
C?est vrai que mon nom a beaucoup circulé pendant des semaines. Je me disais que si c?était moi, je me devais d?être prêt. J?ai déjà beaucoup réfléchi.

Vous sentez-vous dans la continuité de Guy Forget ?
Je ne veux pas entrer dans des comparaisons avec l?ancien capitaine. Bien sûr il n?y aura pas de cassure. Guy a été un capitaine incroyable pendant de nombreuses années. Nous avons des points communs mais aussi des différences, notamment dans le caractère. Il faudra beaucoup réfléchir et discuter avec les joueurs dans un premier temps.

Le fait d?être déjà proche des joueurs ne peut-il pas être un piège, au moment d?annoncer des décisions importantes ?
Je ne sais pas si le fait d?être proche des joueurs a fait qu?ils aient préféré que ce soit moi. Beaucoup de monde est proche de ces joueurs. Ils sont intelligents et s?ils ont pensé à moi, c?est parce qu?ils pensent vraiment que je peux être bon à ce poste. Ils m?ont choisi justement pour que je prenne des décisions et que je fasse des choix. Je pense donc qu?il n?y aura pas de problèmes de ce coté-là.

A quel moment avez-vous envisagez sérieusement d?être capitaine ?
Ça s?est passé assez naturellement. Guy a annoncé qu?il arrêtait et on m?a tout de suite posé la question de savoir si cela m?intéressait. J?ai tout de suite dit que c?était quelque chose qui me plairait. Mais il fallait que les joueurs soient pour, que la Fédération soit pour et que je sois prêt. Je me sentais prêt à assumer cette responsabilité depuis le début de l?année.

Avez-vous vu les joueurs pour leur exposer vos idées ?
Non. Certains joueurs me connaissent très bien et savent comment je fonctionne. Ceux-là n?ont pas vraiment eu besoin de me poser des questions. J?ai rencontré et appelé certains joueurs pour leur exposer ma vision des choses. La démarche a été simple.

Qu?avez-vous envie de changer tout de suite ?
Quand j?étais joueur de cette équipe, j?avais une confiance absolue en Guy et en ses choix. Je ne me suis jamais dit que je voulais que ce soit différent. J?étais persuadé que Guy était la meilleure personne à ce poste et qu?il faisait ses choix pour l?équipe. Avant une quelconque annonce, je dois discuter énormément avec les joueurs.

« Les joueurs seraient déçus d?avoir un capitaine qui n?a pas d?avis »

Vous êtes engagé avec Michaël Llodra en double pour Wimbledon, avez-vous prévu de faire un break où êtes-vous déjà dans votre rôle de capitaine ?
Non je pense que ça commence maintenant. C?est bien parce que nous avons pas mal de temps avant la prochaine rencontre et j?ai envie d?utiliser ce temps pour discuter avec tout le monde.

La première étape est de constituer votre staff ?
La première étape sera vraiment de discuter avec les joueurs. Guy est resté quatorze ans et j?ai une vision naturellement différente. J?ai donc besoin d?avoir des discussions avec des joueurs qui ont une autre nature que la génération précédente.

Avez-vous discuté avec Guy Forget de ce rôle ?
Bien sûr ! Sur des petites choses, je sais qu?il sera là pour moi, ainsi que beaucoup de monde à la Fédération. Ce sont des soutiens importants, qui me donnent confiance.

Par quoi êtes-vous excité dans ce nouveau rôle ?
Ce que j?aime le plus, c?est la compétition. Ce qui est excitant, c?est de tout faire le mieux possible pour arriver à des victoires. Rien n?est plus excitant que la victoire. J?espère qu?elles seront nombreuses et qu?elles arriveront vite.

Vous avez été nommé par les joueurs d?abord, mais aussi par la Fédération. Que représente ce changement pour vous ?
Je trouve que cela donne encore plus de légitimité au capitaine en place. Les joueurs ont conscience de ce qu?est le rôle de capitaine. Ils seraient déçus d?avoir un capitaine qui n?a pas d?avis.

Comment imaginez-vous votre rapport d?autorité ?
Je ne sais pas du tout ! Ce n?est pas quelque chose qui me préoccupe. Je savais qu?on allait me poser cette question, mais pour l?instant je ne vois pas le problème. Peut-être que je le verrai plus tard, quand j?aurai des décisions importantes à prendre. Mon seul but est de prendre les bonnes décisions pour faire gagner la France en Coupe Davis et non de faire plaisir à un joueur, je ne pense qu?à la victoire. Je ferai mes choix avec cette idée. Bien sûr, c?est tout de même important de consulter les joueurs et de connaître leurs points de vues, mais je suis prêt à faire des choix, même s?ils sont durs à faire.

Propos recueillis par Valentin BOULET

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant