[Autres Sports] (50m papillon) : Manaudou espérait mieux, Bousquet se pose des questions

le
0
[Autres Sports] (50m papillon) : Manaudou espérait mieux, Bousquet se pose des questions
[Autres Sports] (50m papillon) : Manaudou espérait mieux, Bousquet se pose des questions
Sacré champion de France du 50m papillon à Limoges, Florent Manaudou n'était pas satisfait de son chrono. Son dauphin Frédérick Bousquet commence lui à se poser des questions car il n'est pas parvenu à réaliser les minimas pour aller aux Mondiaux de Kazan en août.

Ce n'était pas la grande joie en zone mixte à l'issue de la finale du 50m papillon des championnats de France à Limoges. Le vainqueur, Florent Manaudou, espérait faire un meilleur temps, même s'il est tout de même parvenu à décrocher les minimas pour les Mondiaux de Kazan (Russie) en août. « Je voulais mieux, je pense que je suis capable de faire mieux que ça. En 2011, je fais ce temps-là à Shanghai (aux Mondiaux, ndlr). En quatre ans, je n'ai pas progressé et ça m'énerve un peu. C'est bien de se qualifier mais je voulais essayer de me mettre dans un mode où j'étais dans une compétition internationale avec des Cesar (Cielo), des Govorov, des mecs comme ça qui nagent très vite et qui ont déjà nagé moins de 23 secondes. Ça ne marche pas. Je ne suis même pas en finale à Kazan avec ce temps. Je voulais faire moins de 23 secondes et je n'ai pas réussi », a-t-il expliqué, selon des propos rapportés par l'AFP.

La retraite pour Bousquet ?

Deuxième de la finale, Frédérick Bousquet était lui déçu de ne pas avoir réussi les minimas. « Et ben non ça ne passe pas. Je n'avais pas le droit à l'erreur sur cette course. Je veux y croire jusqu'au bout sinon ça ne sert à rien de faire tout ce que j'ai fait depuis 10, 12 mois. Je sais que physiquement je suis bien. Maintenant il y a 4 jours à passer (jusqu'au 50 m libre) et que le moral s'accroche et que je garde confiance jusqu'au bout. Ouais il y a un stress, il y a tout ce qui vient comme enjeux mais j'essaie au maximum de le mettre de coté parce que s'il n'y a pas de championnats du monde, qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce qu'il y a après ? Ce sont des questions que je ne veux pas me poser pour le moment, je ne veux pas anticiper une réponse. » En cas de non -qualification pour les Mondiaux sur les autres distances où il est aligné, le nageur de bientôt 33 ans pourrait bien commencer à penser à la retraite...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant