[Autres Sports] 4x100m 4 nages (H) : Le bronze pour les Bleus

le
0
[Autres Sports] 4x100m 4 nages (H) : Le bronze pour les Bleus
[Autres Sports] 4x100m 4 nages (H) : Le bronze pour les Bleus
Une dernière médaille pour l'équipe de France à Doha. Le relais tricolore a pris la troisième place du 4x100m 4 nages, ce dimanche soir, aux Championnats du monde petit bassin. Malgré la fatigue de Florent Manaudou, les Bleus ont arraché une troisième place dans les derniers instants derrière les Etats-Unis et le Brésil.

 

Aligné en premier relayeur en dos, Florent Manaudou est apparu émoussé, seulement sixième au moment de donner le relais à Giacomo Perez Dortona à la brasse. Le Marseillais a tenu la distance avec ses concurrents mais n'a pas réussi à réduire l'écart avec les Américains, les Britanniques et les Brésiliens, en tête avant d'attaquant le papillon. Mehdy Metella, excellent en séries le matin, a remonté petit à petit et a réussi à ramener le relais tricolore dans les trois premières places avant de confier les 100 derniers mètres à Clément Mignon. Dernier relayeur, le spécialiste du crawl n'a pas réussi à prendre la vague des meilleurs. Devant, les Etats-Unis de Ryan Lochte ne semblaient plus pouvoir être repris et remportaient l'or. Mais derrière, au prix d'un dernier virage magnifique, Clément Mignon a réussi à décrocher une médaille de bronze inespérée derrière le brésil de Cesar Cielo, deuxième. 

NATATION / CHAMPIONNATS DU MONDE (PB)
Dimanche 7 décembre 2014 - Finale du 4x100m 4 nages (H)
1- Etats-Unis (Grevers, Miller, Shields, Lochte)
2- Brésil (Guido, Franca Silva, Macedo, Cielo)
3- France (Manaudou, Perez Dortona, Metella, Mignon)
4- Russie (Donetc, Prigoda, Korotyshkin, Morozov)
5- Grande-Bretagne (Walker-Hebborn, Peaty, Barrett, Proud)
6- Australie (Larkin Mitchell, Packard, D'Orsogna, McEvoy)
7- Japon (Irie, Koseki, Hagino, Shioura)
8- Allemagne (Diener, Koch, Deibler, Deibler)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant