Autoroutes : l'Etat renoncerait à dénoncer les contrats

le
19
Autoroutes : l'Etat renoncerait à dénoncer les contrats
Autoroutes : l'Etat renoncerait à dénoncer les contrats

Plus que deux jours. S'il veut éviter de perdre un an, le gouvernement a jusqu'au 31 décembre à minuit pour résilier les contrats de concession liant l'Etat aux sociétés d'autoroutes, comme le lui demandent 152 députés socialistes et plusieurs associations d'usagers. Faute de quoi, le préavis étant d'un an, il faudrait attendre le 1er janvier 2016. Les négociations s'accélèrent donc, mais la perspective d'une dénonciation de ces contrats, un temps évoquée, semble s'éloigner.

Sollicité hier, Bercy n'a pas voulu faire de commentaire. Tout juste consent-on que « les discussions se poursuivent ». Et de botter en touche : « Matignon gère le dossier »... Au ministère de l'Economie, on reconnaît cependant que parmi les sujets mis sur la table figure le projet d'un tarif de « péage modulé » favorisant les voitures propres (électriques et hybrides). Est-ce pour déminer par avance toute bronca des -- nombreux -- conducteurs de diesels ? Contrairement à ce qu'affirmait hier le « JDD », il ne serait en tout cas pas (ou plus ?) question de pénaliser les véhicules diesels polluants pour compenser le manque à gagner. Même tonalité chez le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, sur i>télé : « Des propositions peuvent être faites sur des diminutions de tarifs pour les véhicules propres. Mais cela ne peut se traduire par le fait qu'il y aurait à l'inverse une pénalisation des véhicules diesels. »

Une hausse possible en février

Pour le think tank Automobilité & avenir, « la question des tarifs modulés n'est là que pour cacher la hausse à venir des tarifs ». Au 1er février 2015, en effet, les sociétés d'autoroutes seront en droit d'appliquer une hausse de 0,57 % des péages. Une hausse d'ores et déjà fortement contestée par Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, qui semble être au c½ur des négociations.

Parmi les autres sujets de discussion, précise Bercy, figure ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le lundi 29 déc 2014 à 18:51

    faites comme moi, ne prenez JAMAIS les zootoroutes à péage ! je perds 1 H 30 sur un Paris / Montluçon, mais au moins ils ne voient jamais la couleur de mon pognon !

  • M2711013 le lundi 29 déc 2014 à 18:50

    véhicule propre ou pas, la solidarité doit jouer et tout le monde doit payer la même chose ! on ne roule pas dans une vieille mercos diesel de 15 ans et 335 000 kms par plaisir monseigneur...

  • kejocol le lundi 29 déc 2014 à 17:48

    Quelle entreprise aujourd'hui fait des marges de 20%? aucune sauf les societes d'autoroutes. donc, l'augmentation n'est pas justifiée. l'argument des investissements ne tient pas. quand une entreprise privée investit, elle n'augmente pas ses tarifs sinon elle n'est pas competitive mais elle investit pour reduire ses couts de prod ou sur une nouvelle techno pour ne pas etre depassée.

  • t_n_t le lundi 29 déc 2014 à 14:30

    les politicards ont vendu les autoroutes a leurs copains a un prix cassé et maintenant ils espèrent récolter qqs miettes en faisant les poches des automobilistes

  • M2711013 le lundi 29 déc 2014 à 11:57

    Non non et Non ! pas de double peine pour les possesseurs de véhicules "diesels" !!! si le diesel tue faut en interdire la vente, et c'est tout ! Mais de toute façon si c'est pour vivre 6 mois de plus, à l'agonie dans la souffrance, avec toute la famille qui attend impatiemment le débranchement, ben je préfère rouler en diesel !

  • M4098497 le lundi 29 déc 2014 à 10:54

    En résumé, l'autoroute va augmenter, la SNCF va augmenter, le gas oïl va augmenter, le gaz va augmenter, l'électricité va augmenter. Pour les transports, ca va augmenter. Le timbre, la valeur locative, les fonciers, les locaux, le parking... Allez je vous mets sur la voie: Ils vont....mais on est en déflation à cause du prix de l'écran plat dont le prix a baissé et qu'on achète tous les jours. Les bulletins pour Marine vont augmenter. Ceci étant la conséquence de cela.

  • restif1 le lundi 29 déc 2014 à 10:37

    De toute façon à Bercy ou Matignon i sont tous aux sports d'hiver. Il n'a

  • M8743521 le lundi 29 déc 2014 à 10:23

    Quelle amateurisme! Ils changent de position tous les trois jours. Pas question de résilier les contrats car l'Etat devrait rembourser plus de 35 milliards...après le succès d'Ecomouv et son effet sur l'opinion le Gouvernement ne s'en remettrait pas. On a du mal à comprendre à quoi correspondent ces prises de positions successives et contradictoires...sauf à accréditer l'idée d'une incompétence jamais observée à ce niveau!!

  • 300CH le lundi 29 déc 2014 à 10:23

    bin!! alors, j'ai du mal comprendre, on nous aurait MENTI? plus de taxes, plus d’impôts "les yeux dans les yeux, le CULBUTO" (à la télé), j'ai du mal à suivre avec c socialos, une entreprise PRIVÉE qui veut faire une petite augmentation de 0.57% "autoroute" c pas normal, c un scandale (une entreprise qui autofinance c structure), et eu à leurs yeux (l’état) une entreprise bardée de FONCTIONNAIRES et de SYDICATS (vivent au crochet du contribuable) "SNCF",

  • M7361806 le lundi 29 déc 2014 à 10:15

    Ce n'était donc qu'un amuse- cou yon de MARIE SEGO ! vive la démagogie populiste !