Autonome et hyperconnectée, la voiture du futur s'expose à Las Vegas

le
0
Autonome et hyperconnectée, la voiture du futur s'expose à Las Vegas
Autonome et hyperconnectée, la voiture du futur s'expose à Las Vegas

Elles conduisent sans chauffeur, ne polluent plus et communiquent via internet avec votre montre: les voitures du futur sont très présentes au salon d'électronique grand public International CES de Las Vegas.Le constructeur automobile allemand Daimler présente le prototype le plus ambitieux. Dans sa Mercedes-Benz F 015 électrique et pleine d'électronique, on n'est plus obligé de se servir du volant, ni même de regarder la route. Les deux fauteuils avant pivotent pour faire face aux passagers à l'arrière, créant une sorte de salon roulant.Le véhicule se déplace tout seul, et interagit même avec l'extérieur: il projette par exemple un passage-piéton virtuel sur le sol devant lui pour indiquer à une personne au bord de la route qu'elle peut traverser."L'autonomie totale, ce sera pour la prochaine décennie", indique toutefois à l'AFP le patron de Daimler, Dieter Zetsche, évoquant des problèmes de régulation, ainsi que de fiabilité dans certains environnements spécifiques (nuit, pluie, neige). - Vaincre la peur - "Il y a ce qu'on sait faire techniquement, et ce que le grand public est prêt à accepter", prévient également Guillaume Devauchelle, vice-président pour l'innovation et le développement scientifique chez l'équipementier automobile français Valeo.Une voiture qui conduit toute seule, "ça va faire très peur", reconnaît-il. "L'idée est d'acquérir de la confiance avec des fonctions plus simples et moins chères."Valeo en montre un exemple dans une Volkswagen Passat partiellement automatisée qui emmène des journalistes dans la circulation normale de Las Vegas.Le chauffeur appuie sur un bouton près du volant, et lève les mains et les pieds. La voiture prend les commandes, freine pour s'arrêter et repart automatiquement, en se calant sur le comportement de celle immédiatement devant elle.Tout repose sur un seul élément, un scanner "lidar" placé sous la plaque ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant